Dell ferme son unité de production en Irlande

Mobilité

Le constructeur délocalise son activité industrielle en Pologne. 1900 salariés vont se retrouver sur le carreau d’ici début 2010.

Dell reconnaît que c’est une décision difficile mais “c’est la bonne pour devenir plus compétitif” dans la zone Europe-Moyen Orient-Afrique (EMEA).

Dans le cadre d’une refonte globale de sa chaîne d’approvisionnement, le constructeur informatique américain a décidé de migrer ses chaînes d’assemblage PC et serveurs de l’Ireland vers une usine de Lodz en Pologne (inaugurée il y a un an), ainsi que vers des sous-traitants.

L’année 2009 représentera une année de transition mais l’usine de Dell basée à Limerick (quatrième ville irlandaise par sa population située à l’Ouest du pays) sera définitivement fermée d’ici avril 2010.

Mais cette décision de délocaliser la production est un véritable coup de massue pour les salariés de l’usine : sur les 3000 présents sur le site industriel, 1900 seront directement affectés.

Des unités de coordinations et de supports restent en irlande

Dell s’engage à payer des indemnités de licenciements et à recourir à l’outplacement (aide pour poursuivre sa carrière professionnelle). Plus globalement, c’est un coup dur pour l’économie irlandaise. Dell se présentait lui-même comme le principal exportateur d’Irlande.

La firme de Michael Dell ne quitte pas totalement le territoire irlandais. Le site de Limerick continuera de fournir des prestations diverses de coordination pour faciliter les activités du constructeur dans la zone EMEA : logistique, approvisionnement, développement de produits, engineering… A Dublin, Dell maintient ses services de support de vente et marketing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur