Dell garde le cap malgré un recul de son résultat net

Mobilité

Avec la publication de ses résultats au deuxième trimestre, le constructeur affiche sa détermination à toucher davantage le grand public.

Malgré une baisse de ses profits au deuxième trimestre 2008, Dell tente de faire bonne figure. Le constructeur informatique numéro deux dans le monde  a enregistré un chiffre d’affaires de 16,4 milliards de dollars et 616 millions de dollars de résultat net.

Si le chiffre d’affaires a augmenté d’environ 11 % par rapport au même trimestre l’année dernière, mais le résultat net a reculé de 17 % sur la même période. Dell a également perdu 52 millions de dollars en frais d’acquisition et en coût de réalignement (realigment costs).

Cette baisse intervient au mauvais moment pour Dell, qui est encore en pleine réorganisation interne sur l’initiative de son PDG-fondateur Michael Dell. La société a attribué ces mauvais chiffres en grande partie à son processus de restructuration.

Les efforts déployés pour renforcer la présence de Dell en zone Europe- Moyen Orient – Afrique (EMEA), auxquels s’ajoutent les nouveaux programmes pour toucher le grand public à un niveau international, seraient à l’origine de cette baisse de performance.

“Nous sommes en train de positionner Dell pour conquérir une nouvelle ère dans les investissements informatiques au niveau mondial”, a déclaré Dell. “Notre croissance dans toutes les grandes catégories de produits pour le deuxième trimestre consécutif confirme bien que nous sommes sur la bonne voie vis-à-vis de nos cinq principales priorités commerciales : ordinateurs portables, grand public, entreprises, PME et pays émergents.”

Mais Wall Street ne partage pas l’optimisme de Dell. La société n’a pas atteint les prévisions des analystes et a donc vu le cours de ses actions chuter de plus de 12 %.

Adaptation de l’article Dell puts best face on slow quarter de Vnunet.com en date du 1er septembre 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur