Dell : Michael Dell surenchérit pour remporter le sprint final

BourseEntrepriseRégulations
dell-michael-surenchere-offre-retrait-bourse

Le P-DG fondateur améliore son offre de reprise des actions de son groupe. L’AG est reportée début août. Mais cela suffira-t-il à calmer les actionnaires frondeurs ?

En association avec le fonds Silver Lake, Michael Dell blinde sa proposition pour  séduire les actionnaires de Dell.

Dans l’espoir de remporter leur approbation lors de la prochaine assemblée générale…reportée à nouveau.

Désormais, elle est fixée au 2 août.

Concrètement, dans sa volonté d’extraire Dell de la Bourse, le P-DG fondateur du groupe high-tech a amélioré son offre de rachat des actions : 13,75 dollars contre 13,65 dollars auparavant.

C’est une rallonge de 150 millions de dollars par rapport au projet initialement exposé en février. Le montant de l’opération globale s’élevait à 24,4 milliards de dollars.

Mais la nouvelle proposition est soumise à une modification des règles (prise en compte des voix des actionnaires) par le comité spécial de Dell en charge d’examiner ce passage stratégique du groupe.

Si elle est retenue, Michael Dell se retrouverait dans une meilleure position pour la validation de son projet.

Cette surenchère suffira-t-elle à convaincre les actionnaires réticents ? Au premier plan le milliardaire Carl Icahn.

En qualité de deuxième actionnaire de Dell (il détient 8,6% du capital de la firme IT du Texas), il s’oppose au plan de Michael Dell.

Il se montre particulièrement tumultueux en élaborant une contre-offre qui aboutirait à un maintien de cotation de la firme en Bourse et probablement à un départ du PDG-cofondateur.

——————-

Quiz : Connaissez-vous vraiment les phablettes ?

———————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur