Dell optimiste sur les dépenses informatiques des entreprises en 2004

Cloud

Le patron du n°1 des PC, Michael Dell, est confiant pour l’année 2004 : les investissements des entreprises reprendront, même si ces dernières conservent désormais plus longtemps leurs ordinateurs.

Pour beaucoup d’analystes, 2004 sera l’année du renouveau du secteur de l’informatique, sans toutefois atteindre les niveaux de croissance qui ont caractérisé la fin des années 90, période dite de la bulle Internet (voir édition du 8 décembre 2003). Ce point de vue est également celui d’un grand patron de l’informatique, Michael Dell, fondateur du fabricant de PC du même nom. Lors d’un entretien accordé au quotidien allemand Handelsblatt, Michael Dell et son bras droit Kevin Rollins ont prédit l’imminence de la reprise des investissements des entreprises, et ce dès 2004. “Il semble que les grandes entreprises vont progressivement accroître leurs dépenses en équipements informatiques neufs”, a ainsi déclaré le patron du groupe. “Cela pourrait enfin amener la percée que nous espérions car les entreprises ont jusqu’ici été bien réticentes.” Même si elles semblent décidées à remettre la main au portefeuille, il n’en demeure pas moins vrai que leurs habitudes ont changé. “Nous constatons que nos clients professionnels ne remplacent pas leurs ordinateurs au bout de trois ans, comme c’était le cas autrefois, mais les conservent un ou deux ans de plus”, explique Kevin Rollins.

Du côté du grand public, les choses se présentent bien également. Selon Kevin Rollins, les consommateurs ont répondu présents pour ces fêtes de Noël. En bref, l’industrie informatique se porte bien, ainsi que Dell. Le constructeur espère toujours générer un chiffre d’affaires de 60 milliards de dollars d’ici 2006. Une prévision qui induit une croissance de 15 % par an. Sur le dernier exercice, clos fin juin, les ventes ont atteint 35 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur