Dell pourrait pousser des outils de Google sur ses ordinateurs

Mobilité

Le constructeur informatique effectue des tests pour intégrer plusieurs applications du moteur en standard sur ses machines.

Les produits estampillés Google accompagneront-ils bientôt les PC commercialisés par Dell? Selon le Wall Street journal, les deux sociétés ont confirmé l’existence de tests de pré-installation d’applications fournies par Google sur des machines Dell. “Nous confirmons que nous effectuons des essais avec Google qui pourraient intégrer un démarrage optimisé par Google, Google Desktop Search et la barre d’outils Google”, a déclaré Bob Kaufman, un porte-parole de Dell. “Nous menons des tests de distribution de certains de nos logiciels via Dell”, ajoute Jon Murchinson du côté de Google.

Selon des sources anonymes recueillies par le WSJ, Google pourrait payer jusqu’à 1 milliard de dollars sur trois ans à Dell pour garantir la visibilité de ses produits sur les ordinateurs les plus vendus au monde. En 2005, Dell a commercialisé plus de 36 millions de machine (hors serveurs, voir édition du 19 janvier 2006). Sur trois ans, la distribution dépasserait les 100 millions de PC distribués équipés des outils Google. Des négociations entre Google et HP seraient également en cours mais sans confirmation.

Renégocier les tarifs de Windows

Il est encore difficile de vérifier comment ce type d’accord pourrait étendre l’influence de Google et ses revenus. A moins que Google, qui ne cache pas sa complicité avec la Fondation Mozilla, parvienne à terme à imposer le navigateur Firefox au côté d’Internet Explorer. Ce qui pourrait être fortement dommageable à l’audience de Microsoft dans la mesure ou le portail et service de recherche MSN ne serait plus proposé par défaut. Autant de revenus publicitaires qui passerait sous le nez de l’éditeur de Windows.

De plus, les constructeurs informatiques – Dell le premier – pourraient s’appuyer sur les ambitions du concurrent influent de Mountain View pour renégocier les tarifs du système Windows qui équipe la quasi-totalité des ordinateurs de la planète à leur sortie d’usine. Seule certitude, les mouvements orchestrés par Google et l’intérêt que lui portent les constructeurs mettent en évidence la fin de l’hégémonie de Microsoft sur l’industrie informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur