Dell poursuivi pour fraude et publicité mensongère

Mobilité

L’état de New York attaque le fabricant d’ordinateurs qu’il accuse de
tromperie.

Dell est actuellement poursuivi par l’état de New York pour avoir donné à ses clients des informations mensongères sur la tarification de ses produits, pour mauvaise qualité de service, pour avoir fait passer des pièces d’occasion pour des pièces neuves et pour avoir encouragé ses utilisateurs à mettre fin à leur propre contrat de garantie.

Dans un réquisitoire accablant, Dell a été accusé de recourir à des tactiques de ?vente à prix d’appel? en effectuant la promotion de machines « sans intérêt » et/ou « sans paiement » avant de les refuser à une majorité de clients, y compris ceux bénéficiant d’un excellent niveau de solvabilité.

La société dirigeait ensuite les clients vers la division Dell Financial Services qui leur proposait alors des plans de financement avec des taux d’intérêt allant jusqu’à 20 %. Dell est également accusé d’avoir fourni un service client de piètre qualité aux utilisateurs ayant acheté des contrats de service au prix fort.

Dans certains cas, le fabricant aurait encouragé ses utilisateurs à démonter leur PC pour retirer et réinstaller des pièces, annulant ainsi leur garantie.

L’avocat général de l’état de New York Andrew Cuomo a déclaré : “Chez Dell, le service client signifie ?pas de service du tout?. Les clients de Dell ont été induits en erreur de manière intentionnelle, et ils ont du en plus payer pour obtenir ce privilège. J’espère que ce processus fera comprendre aux petites et grandes entreprises que la simple fourniture de produits ne suffit pas, mais qu’elles doivent également tenir les promesses auxquelles elles se sont engagées.”

Pour ceux qui ont acheté des garanties sur site, l’accusation prétend que les représentants de service intervenaient rarement dans les temps, que le service d’assistance téléphonique était fréquemment occupé et que les réparations étaient effectuées à l’aide de pièces d’occasion.

Dell Financial Services est également accusé d’avoir effectué des déductions illégales sur des comptes client, d’avoir omis de créditer les sommes dues et d’avoir harcelé ses clients.

Dans son réquisitoire, Andrew Cuomo réclame à Dell et à Dell Financial Services réparation pour les clients lésés et le paiement de pénalités civiles. Il demande au fabricant d’adopter des mesures pour garantir qu’il renonce définitivement à des pratiques trompeuses, illégales et frauduleuses.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 17 mai 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur