Dell réaffirme son ambition auprès des grands comptes

Mobilité

Dell vient d’annoncer qu’il rachetait Plural, une société de services dans les domaines de la gestion de connaissances, du travail collaboratif, du commerce électronique et du CRM. Le texan confirme là son intention de s’ouvrir sur d’autres marchés, notamment afin de conquérir les grands comptes.

Il y a quelques mois, Dell annonçait qu’il souhaitait doubler de volume et s’ouvrir vers de nouveaux marchés. Visiblement, la firme de Dallas est en train de mettre en place sa nouvelle stratégie. Le constructeur vient en effet de racheter une société de services américaine, Plural. Cette dernière est spécialisée dans le conseil technologique, le développement et l’intégration d’applications. Ses domaines de compétence touchent plus particulièrement les secteurs de la gestion de connaissances, du travail collaboratif, du commerce électronique ou de la gestion de la relation client. Plural, qui a réalisé 46 millions de dollars de chiffre d’affaires, emploie 200 consultants.

Si aujourd’hui, 80 % du chiffre d’affaires de Dell concerne la micro, la part devrait être ramenée à 50 % à terme. La micro devrait être diluée dans une gamme complète d’équipements informatiques et notamment pour les grands comptes. Encore peu présent sur ce créneau, le texan souhaite aujourd’hui conquérir le marché des grands comptes afin de doubler son chiffre d’affaires.

Pour y parvenir, Dell ne compte pas remettre en cause son business model. Au contraire, il souhaite même étendre sa méthode de vente directe à toutes les solutions pour entreprises, comme il a fait pour des solutions de stockage via son partenariat avec EMC (voir édition du 23 octobre 2001).

Les difficultés d’IBM dans les services

L’arrivée de constructeurs dans l’univers des services n’est pas nouvelle. Les constructeurs informatiques sont en effet de plus en plus nombreux à développer un pôle de services informatiques afin d’échapper au ralentissement économique mettant à mal le marché des PC dont la marge est faible. Pour autant, ce n’est pas non plus l’eldorado. IBM qui domine le marché des services grâce à sa filiale IBM Global Services, vient d’annoncer qu’il licenciait environ 2 000 personnes soit environ 1,33 % de ses salariés au sein d’IGS. Au cours du 1er semestre 2002, le chiffres d’affaires d’IGS a reculé de 3 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur