Dell songe à investir le marché américain des smartphones

Mobilité

Après avoir lancé son smartphone Mini 3i sous Google Android en Chine, Dell réfléchit sérieusement à le commercialiser aux Etats-Unis l’année prochaine, selon le WSJ.

Dell avait déjà annoncé cet été son intention de se lancer sur le marché des smartphones avec son nouveau Mini 3i, propulsé par l’OS mobile open source Google Android. Le constructeur texan a d’abord décidé de le commercialiser, dans un premier temps, uniquement en Chine, avec le concours de l’opérateur Chine Mobile.

Mais ce Dell Mini 3i fait davantage figure de smartphone d’entrée de gamme, destiné aux pays émergents : en effet, ce terminal n’intègre la 3G et le Wi-Fi. Mais, comme le rapporte le quotidien The Wall Street Journal, Dell aurait pour projet d’étoffer les capacités techniques de son smartphone pour être en mesure de la proposer aux Etats-Unis l’année prochaine.

Tournant sous Google Android, le Mini 3i devrait être distribué en exclusivité par l’opérateur mobile AT&T, qui détient encore l’exclusivité de l’iPhone sur le marché américain. Un porte-parole de Delle interrogé par le quotidien à confirmer que Dell restait “concentré sur les portables“.

Reste que le marché des smartphones dans le monde est de plus en plus concurrentiel : les ventes des smartphones ont progressé de 27% dans le monde au premier trimestre, selon une étude du cabinet Gartner. Dell aura donc fort à faire pour concurrencer aux Etats-Unis les leaders de ce secteur, à savoir, le BlackBerry, le smartphone préféré des Américains, et l’iPhone, selon une étude IDC.

Dell licencie 905 employés aux Etats-Unis
Dell a annoncé qu’il comptait fermer son usine de Winston-Salem, en Caroline du Nord, et supprimer ainsi 905 emplois dans le cadre de cette restructuration, dont 600 dès le mois de novembre. La fermeture du site devrait être finalisée en janvier 2010.

Dans le cadre de sa récente politique de restructuration, Dell a prévu de réduire ses coûts de 4 milliards de dollars au terme de la fin de son exercice fiscal 2011. Le constructeur texan a déjà procédé, au cours de ces derniers mois, à la suppression de 11 000 postes.

Ce qui n’empêche pas Dell de poursuivre sa croissance externe : le constructeur américain a en en effet mis la main sur le SSII Perot Systems en septembre dernier, pour 3,9 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur