Dell travaillerait sur des projets de smartphones

Mobilité

Selon le WSJ, le constructeur texan prépare plusieurs modèles de téléphones intelligents. “Nous ne nous sommes engagés à rien”, répond-t-il.

C’est un serpent de mer pour Dell. Selon le Wall Street Journal, le constructeur informatique serait prêt à se lancer sur le marché des smartphones. Des ingénieurs au sein du groupe, notamment des recrues issues de Motorola, travailleraient sur ce projet depuis plus d’un an.

Plusieurs modèles de “téléphones intelligents” dotés d’écrans tactiles ou de claviers rétractables seraient dans les cartons. “Nous ne nous sommes engagés à rien”, a commenté un porte-parole de Dell interrogé par le Wall Street Journal.

La rumeur monte en tout cas avec l’approche du World Mobile Congress de Barcelone (16-19 février). Mais le timing serait curieux au regard de la conjoncture économique morose et de la restructuration actuelle menée par le constructeur.

Selon le quotidien financier de référence, Dell voudrait investir le marché des smartphones alors qu’il rencontre des difficultés à retrouver son trône de fabricant de PC leader mondial face à HP.

Selon le cabinet d’études Gartner, Dell est crédité d’une part de marché monde de 13,2% au quatrième trimestre 2008 contre 19,1% pour HP. Mais le constructeur texan est talonné par l’offensif taïwanais Acer (12,3%).

Dell vendait des Pocket PC

Depuis le retour de Michael Dell au commande de la société au début de l’année 2007, on prête de manière récurrente l’ambition de Dell d’investir le marché de la téléphonie mobile. Pas nécessaire des smartphones d’ailleurs.

Mi-2005, le constructeur texan avait entamé des discussions avec Vodafone et Orange pour distribuer des abonnements de téléphonie mobile. Un service qui n’est jamais apparu finalement.

Sur le front du hardware, Dell avait commercialisé entre 2002 et 2007 des modèles de Pocket PC de marque Axim. Mais il avait stoppé la production, victime de la forte concurrence sur le marché des PDA/smartphones et de la montée en puissance du BlackBerry (voir article de Silicon.fr).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur