Demande de brevet rejetée pour Microsoft

Cloud

La Pay-As-You-Go Computing Experience ne satisfait pas aux exigences du bureau américain d’enregistrement des brevets.

A peine déposée que la voilà rejetée. La demande de brevet intitulé Metered Pay-As-You-Go Computing Experience, envoyée par Microsoft le jour de Noël à l’organisme américain chargé de l’enregistrement des brevets (USPTO), a déjà reçue une réponse négative.

L’USPTO remettrait en question la terminologie, parfois floue, employée par l’éditeur de Redmond. Et surtout, dans une lettre, l’organisme fait aussi remarquer à Microsoft que plusieurs éléments contenus dans sa demande ont déjà été brevetés.

L’éditeur de Redmond voulait, avec ce brevet, apposer son sceau sur un business model d’informatique à la demande. Les utilisateurs achètent un PC à prix cassé et louent ensuite les applications qu’ils utilisent, en payant tous les mois par exemple. Un concept comparable à celui du “cloud computing” ou du Saas (Software-as-a-service) qui permet d’utiliser des logiciels hébergés sur des serveurs externes à partir de son poste de travail via le Web.

Microsoft peut encore faire appel

Un autre géant du monde des nouvelles technologies avaient tenté de déposer un brevet similaire l’été dernier. Dell voulait, en effet, se voir octroyer la propriété du terme “cloud computing”. Tout semblait bien parti pour le constructeur informatique jusqu’à ce que l’USPTO décide de reprendre l’examen de la demande depuis le début mettant à mal ses espoirs.

Selon ZDNet UK, Microsoft peut encore faire appel de la décision de l’USPTO pour ajouter un nouveau brevet à la longue liste dont il dispose déjà. Une étude de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), publiée en décembre, montre qu’il est le groupe le plus présent sur ce terrain. Et ce pour la deuxième année consécutive.

L’étude prend en compte plusieurs éléments : le nombre de brevets détenus par la société, la croissance de ce nombre, la diversité des technologies impactées par les brevets et la fréquence avec laquelle les brevets d’une société sont cités dans les demandes d’autres entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur