Demandez la Lune à SpaceX ? Possible d’ici fin 2018 selon Elon Musk

ManagementMobilité
falcon-heavy-spaceX-lune

En coopération avec la NASA, SpaceX veut envoyer deux astronautes non professionnels autour de la Lune d’ici fin 2018.

Envie d’un voyage autour de la Lune ? SpaceX compte envoyer ses premiers « touristes spatiaux » dans l’espace d’ici fin 2018.

Deux clients ont « déjà versé un acompte significatif pour une mission autour de la Lune », ajoute la firme aérospatiale californienne d’Elon Musk.

« Nous comptons réaliser les tests de condition physique et de bine-être et démarrer une formation initiale d’ici la fin de l’année », précise une contribution blog en date du 27 février de SpaceX.

Aucune mission habitée n’est retournée dans l’orbite lunaire depuis la mission Apollo 17 de la NASA en décembre 1972, rappelle Le Figaro.

Le lancement du vol lunaire se déroulera depuis le Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral en Floride. Mais, avant cette objectif, il reste des étapes intermédiaires pour tester la déclinaison de l’engin spatial Dragon Version 2 destinée à embarquer les « astronautes amateurs ».

Plus tard dans l’année, un premier vol non habité est programmé vers la Station spatiale internationale (ISS). Dans un deuxième temps, dans le courant du deuxième trimestre 2018, des astronautes de la NASA s’installeront à bord du Dragon Version 2 pour atteindre la même destination.

Elon Musk tient à remercier la NASA pour sa collaboration dans la concrétisation de ce prochain vol lunaire à moyen terme.

Dans la conception du Dragon Version 2, le soutien financier du programme commercial de la NASA en vue d’emmener des astronautes non professionnels dans l’espace (« NASA’s Commercial Crew Program ») a été crucial.

Pour pousser l’engin Dragon 2 dans l’espace, SpaceX va s’appuyer sur la fusée Falcon Heavy en cours de développement par ses soins. Son premier vol d’essai est prévu dans le courant de l’été.

« Falcon Heavy sera le lanceur le plus puissant à atteindre l’orbite depuis la fusée Saturn V [utilisée lors des missions Apollo] », assure la firme aérospatiale de SpaceX.

La lune ne constitue qu’un point d’étape dans la vision d’Elon Musk.

Le milliardaire américain, qui dirige parallèlement la firme de conception de voitures électriques nouvelles génération Tesla (qui s’est rapprochée de SolarCity dédiée à la consommation énergétique), vise plus loin : le transport d’humain sur Mars en vue d’installer une colonie sur la planète rouge. 

Là aussi, Elon Musk a prévu une première mission non habitée vers Mars pour l’année 2018. Parviendra-t-il à concrétiser des deux défis ?

Vidéo de promotion du Falcon Heavy de SpaceX (janvier 2015, film de modélisation) via YouTube :

Crédit photo : SpaceX – Falcon Heavy (modélisation)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur