Déploiement FTTH : des “affirmations erronées” circulent, selon France Telecom

Mobilité

Critiqué par UFC-Que Choisir, l’opérateur historique précise l’état du “pré-déploiement” et les mesures d’ouvertures qui ont été prises.

France Telecom se défend face aux attaques d’UFC-Que Choisir et regrette de “voir circuler des affirmations erronées – engendrant une inquiétude auprès des propriétaires”.

A travers un communiqué de presse, l’opérateur historique assure qu’il se montre attaché à “un déploiement sain et équilibré de la fibre optique”. Il maintient que son activité orienté FTTH (fibre à domicile) reste actuellement un “pré-déploiement” calibré sur une période de deux ans et dimensionné à un million de foyers connectables.

Au 31 décembre 2007, 7268 clients Orange ont choisi l’offre de fibre de France Télécom et 146 006 foyers sont raccordables. Le pré-déploiement de la fibre optique concerne plusieurs quartiers de Paris, des Hauts de Seine et de dix villes de province*.

L’opérateur leader en France rappelle ses engagements vis-à-vis de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Fin 2007, il a présenté une offre de génie civil pour les réseaux de fibre optique “en cours de déploiement opérationnel” et propose aussi une offre de mutualisation du câblage d’immeuble pour faciliter l’accès.

Système non rôdé

Quant aux modalités d’intervention mises en cause par UFC-Que Choisir, Orange assure qu’il joue fair-play en ayant signé des conventions-cadres avec la Fnaim Ile-de-France et l’Association des Responsables de Copropriétés.

Ces accords stipulent que “le propriétaire autorise France Télécom et les autres opérateurs FTTH (… ) à pénétrer dans les parties communes de l’immeuble, à poser et à exploiter le réseau de fibres optiques et à raccorder de nouveaux clients, dans les mêmes conditions que France Télécom”.

Néanmoins, le système est loin d’être rôdé : “les détails opérationnels de cette mutualisation doivent faire l’objet d’expérimentations”, précise l’opérateur. “Ce processus pour être efficace doit toutefois être symétrique et la volonté de réaliser concrètement ces opérations réciproque”. On est loin de la parfaite harmonie…

* Lille, Metz, Lyon, Grenoble, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Poitiers et Nantes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur