Des applications pour X sont déjà là !

Mobilité

Les éditeurs n’ont pas perdu de temps ! Quelques partagiciels ont été annoncés samedi, à l’occasion du lancement mondial du nouveau système d’exploitation d’Apple. Si ces logiciels ne présagent pas du succès de l’opération, ils sont un bon indicateur d’adoption. Revue sommaire des quelques annonces. Où l’on voit que les petits éditeurs sont largement plus réactifs que les plus grands…

Si Apple a confirmé le lancement d’iTunes, d’iMovie et d’une version bêta d’AppleWorks la semaine dernière, les logiciels sont apparus rapidement dans le dossier logiciels d’iDisk, le service de stockage que la firme de Cupertino met à disposition de ses clients utilisateurs d’une version 9 ou supérieure de son système d’exploitation. On y trouve également désormais 6 autres applications, navigateur, jeux ou économiseur d’écran. Ces applications s’ajoutent à celles déjà disponibles dans le même dossier. Mais ces apparitions ne sont pas les seules, puisque le groupe Omni a également procédé à la livraison de la version finalisée de son navigateur Internet, Omniweb. Celui-ci a été développé en Cocoa, l’environnement de développement spécifique à X. Ce navigateur, un partagiciel, s’appuie sur les très nombreuses technologies disponibles dans MacOS X, et peut notamment bénéficier de la puissance de calcul de plusieurs processeurs. La connexion au Web ne sera donc pas ralentie par un autre partagiciel, disponible pour 25 dollars (environ 180 francs) : URL Manager, optimisé pour MacOS X. Il s’agit d’un gestionnaire d’adresses Web fonctionnant justement avec OmniWeb, mais aussi iCab ou Internet Explorer.

Les petits éditeurs plus prompts à réagir que les grands

Mais le nombre d’applications disponibles dès maintenant ne s’arrête pas là, puisque des préversions ou des bêtas ont également fait leur apparition ou ont été annoncées dans les derniers jours. On y trouve pêle-mêle une version d’Eudora, l’application de courrier électronique Fire d’Epicware, une application de messagerie instantanée permettant de se connecter aux services ICQ, AIM, MSN, IRC ou Yahoo ! Ajoutez à cela l’annonce de l’arrivée de Mathematica sur X et vous obtenez une belle variété de logiciels et l’indication de l’adoption du nouveau système par nombre d’éditeurs, petits pour le moment, mais dont les propositions sont suffisantes pour secouer les grands : le fureteur de l’Omni Group, par exemple, vaut le coup d’oeil et vient marcher sur les plates-bandes du logiciel vedette de Microsoft. L’utilisation combinée de certains de ces partagiciels peut même s’avérer plus productive que les applications fournies sur le CD-ROM d’Apple. Ces quelques annonces et sorties se révèlent donc un indicateur intéressant de l’adoption de MacOS X : certains éditeurs vont devoir s’activer pour éviter les quelques mois d’absence sur ce marché pendant lesquels de nouveaux acteurs pourraient apparaître et s’imposer. Le bouche à oreille peut en effet faire beaucoup de chose.

Pour en savoir plus :

* Le site de l’Omni Group (en anglais)

* Les iTools sur le site d’Apple (en anglais)

* Le site d’URL Manager Pro (en anglais)

* Le site d’Eudora (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur