Des chercheurs dévoilent des fibres textiles génératrices de courant

Cloud

Grâce à la nanotechnologie, des chercheurs ont mis au point une fibre capable de convertir les mouvements physiques en énergie électrique.

Le concept de ‘power dressing’ pourrait prendre une toute nouvelle signification grâce à un projet de recherche visant à développer des vêtements qui exploitent les mouvements physiques pour les convertir en énergie électrique.

Selon un rapport publié dans le journal Nature, plusieurs paires de fibres textiles couvertes de nanofils d’oxyde de zinc peuvent générer du courant électrique grâce à l’effet piézoélectrique. En combinant le flux électrique provenant de nombreuses paires de fibres tissées dans une chemise ou une veste, les mouvements corporels de la personne qui la porte permettraient d’alimenter toute une série d’appareils.

Les fibres peuvent également être tissées dans des rideaux, tentes ou toute autre structure pour capter l’énergie provenant du vent, des vibrations sonores ou d’autres sources mécaniques.

“Le nano-générateur à base de fibres serait un système simple et économique pour récolter l’énergie produite par les mouvements physiques”, explique Zhong Lin Wang, Regents’ Professor de la School of Materials Science and Engineering au Georgia Institute of Technology. “Si nous parvenons à combiner un grand nombre de ces fibres dans deux ou trois couches d’un vêtement, nous pourrons fournir une source de courant flexible, pliable et portable qui permettrait de produire du courant électrique tout en marchant.”

La recherche a été parrainée par la National Science Foundation, le ministère américain de l’énergie et par l’Emory-Georgia Tech Nanotechnology Center for Personalized and Predictive Oncology. Le système hybride en nanofils de microfibres repose sur le nano-générateur de nanofils annoncé par l’équipe de recherche de Zhong Lin Wang en avril 2007.

Le système génère du courant à partir du réseau de nanofils en oxyde de zinc alignés verticalement et qui se plient sous une électrode contenant des extrémités en platine conducteur. Le nano-générateur a été conçu pour collecter l’énergie des sources environnementales telles que les ondes ultrasons, les vibrations mécaniques ou le flux sanguin.

Traduction de l’article Boffins unveil nanotech ‘power dressing’ de Vnunet.com en date du 14 février 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur