Des employés d’Oracle avertissent qu’une vague de licenciements se prépare

Cloud

Face au mutisme de la direction du groupe IT, les langues se délient parmi les employés directement affectés.

Oracle n’a pas encore confirmé son intention de réduire son effectif global à hauteur de 10%, selon les premiers éléments recueillis. Mas les collaborateurs visés ne se privent de dévoiler certaines informations à ce sujet.

Selon un employé anonyme d’Oracle, l’éditeur tarde à publier un communiqué pour la simple raison qu’elle doit suivre au préalable les procédures internes de ressources humaines en cas de licenciements. Un communiqué est néanmoins attendu prochainement, à en croire cette même source.

Le nombre d’employés concernés par cette vague de licenciements demeure encore inconnu, mais les services Conseils et Ventes de l’éditeur devraient vraisemblablement être les plus touchés, selon des sources qui préfèrent conserver leur anonymat par crainte de voir leurs indemnités de départ supprimées.

“Mon responsable hiérarchique n’a pas voulu me révéler [le nombre de personnes licenciées], mais j’ai entendu un autre consultant licencié affirmer que son service se séparait de 200 personnes”, a confié un employé américain qui a reçu sa lettre de licenciement par FedEx vendredi.

On ne connaît pas encore précisément les lieux affectés par cette restructuration. Selon nos sources, les licenciements concerneraient les Etats-Unis et l’Inde, mais nul n’a pu confirmer si l’Europe serait ou non affectée.

Traduction de l’article Oracle staff confirm layoffs de Vnunet.com en date du 15 janvier 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur