Des escrocs aux enchères sur Ebay arrêtés

Mobilité

Aux Etats-Unis, le FBI a arrêté deux personnes et en recherche une troisième, toutes trois soupçonnées d’avoir trompé des acheteurs sur le site de ventes aux enchères Ebay. Le butin des escrocs, qui n’envoyaient jamais les ordinateurs et autres produits qu’ils proposaient à la vente, est estimé à 110 000 dollars (environ 775 000 francs). Ebay ne revendique qu’une position d’intermédiaire.

En l’espace d’une semaine, les autorités américaines ont été confrontées à trois cas manifestes de fraude sur le site de ventes aux enchères Ebay. A chaque fois, les vendeurs n’expédiaient pas les objets mis en vente sur le site, des ordinateurs en majorité. Pour autant, ils ne se gênaient pas pour empocher les sommes des acheteurs un peu trop confiants. Deux des fraudeurs ont été arrêtés, le troisième est encore recherché. Au total, le montant des sommes ainsi récoltées s’élèverait à 110 000 dollars (environ 775 000 francs), dont pas moins de 76 000 dollars (environ 530 000 francs) pour un seul des suspects. L’homme aurait trompé plus de 200 personnes.

Interrogé sur le problème de ce type de fraude, Ebay France reconnaît qu’il “ne possède pas de contrôle”. “Nous sommes un outil”, explique une porte-parole qui considère l’activité comme “des petites annonces améliorées”. “Un système de notation des vendeurs existe, avec les précédentes transactions qu’ils ont déjà réalisées. Cela permet de se faire une idée.” A l’inscription, les vendeurs doivent communiquer un numéro de carte bancaire. A priori, rien n’empêche de donner un numéro glané ici ou là. Ensuite, “aux gens de prendre contact”, explique-t-on chez Ebay, “les coordonnées de l’acheteur sont transmises au vendeur, après c’est aux deux parties de se mettre en rapport.”

Des ventes sans enchères

Il arrive également, relativement souvent dit-on, que les transactions soient conclues avant la date prévue de clôture de l’enchère. Résultat, le produit est vendu mais est toujours proposé en ligne. “Cela existe chez des concurrents, mais pas chez Ebay”, réplique-t-on. Tant mieux. Quoi qu’il en soit, c’est lors de l’échange que tout se joue. Comme dans la vraie vie, il y a des escrocs. Autant éviter d’envoyer un chèque à on ne sait qui…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur