Des failles de sécurité sur les BlackBerry de RIM

Cloud

En attendant de pouvoir proposer un correctif, le fabricant de terminaux conseille à ses utilisateurs d’adopter quelques mesures préventives.

C’est via une conférence de hackers que Research In Motion (RIM), le fabricant des terminaux BlackBerry, a appris l’existence de failles de sécurité sur ses produits. Un orateur surnommé “FX”, membre du groupe de hackers Phenoelit, a en effet présenté ces vulnérabilités le 30 décembre dernier à l’occasion du 22e Chaos Communications Congress de Berlin.

L’exploitation de ces failles permettrait des attaques par saturation (denial of service) contre les terminaux BlackBerry et les serveurs d’e-mails. “Alors qu’il vantait les mérites du BlackBerry du point de vue de la sécurité globale et du codage logiciel, FX a également identifié certains problèmes potentiels”, a déclaré RIM.

Mesures de précaution

En attendant de pouvoir fournir à ses utilisateurs un correctif ad hoc, le constructeur canadien se contente de leur conseiller quelques mesures de précaution temporaires afin d’éviter tout problème. L’US Computer Emergency Readiness Team a également publié une note d’information concernant ces vulnérabilités.

Adaptation d’un article de VNUnet.com en date du 4 janvier 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur