Des images de qualité et de petite taille

Cloud
Information - news

LuraTech a mis au point un plug-in, intitulé LuraWave, fonctionnant depuis peu sur Mac, mais aussi sous Windows, Linux et Solaris, et qui permet de visionner les images des pages Web en fonction de la qualité de votre connexion.

Un des problèmes du surf sur Internet, c’est la lourdeur des contenus graphiques : images et photos font traîner en longueur le chargement des pages Web. Même avec une connexion à haut débit, qui pourtant assure des connexions de 20 à 40 fois plus rapides que sur une ligne téléphonique classique, certains sites proposant des contenus graphiques très riches se font parfois attendre.

“Les utilisateurs ne voudront pas attendre pour télécharger depuis un site une image gourmande en ressources”, indique Roberto Lino, directeur du développement pour le Web de LuraTech, interrogé par nos confrère de Macnn. “Il y a en outre d’autres restrictions : les petits écrans ne peuvent pas afficher complètement des images de 1500X800 pixels”.

La technologie de compression “Wavelet” (en français ondelettes), mise au point par cette société, installée à Palo Alto et Berlin, permet de réduire la taille de l’image tout en préservant ou même en augmentant la qualité du rendu. Comparé au format JPEG, couramment utilisé sur Internet, Wavelet, réduit le nombre de données nécessaires pour représenter et stocker une image. Le résultat : un fichier plus petit. Un exemple de cette technique est proposé sur le site de la société.

“L’un des atouts de la compression par ondelettes, c’est la géométrie variable que cette méthode apporte et la possibilité de ne télécharger que le poids exact de données dont vous avez besoin pour l’affichage, de sorte que même si le serveur Web dispose d’une image originale de 500 Mo, le Webmaster du site peut paramétrer celui-ci pour mettre à disposition de l’utilisateur un fichier d’un poids nettement inférieur”, explique Roberti Lino. Même avec ces paramètres activés, LuraTech soutient que la qualité de l’image restera exceptionnelle.

Cette technologie est en cours de standardisation et sera nommée “JPEG2000”. Les développeurs et concepteurs de sites internet indiquent déjà qu’ils n’utiliseront pas cette technologie tant qu’elle ne sera pas standardisée. Pour l’instant le format JPEG2000 est un format propriétaire (il n’est proposé que par la société LuraTech), mais le comité de standardisation est en train de travailler à la normalisation de ce format. JPEG 2000 pourrait alors être utilisé sur tous types de navigateurs ou toutes sortes d’applications. Des plug-ins sont déjà disponibles pour toutes sortes de logiciels, comme Photoshop, Quark, Director et bien d’autres.

Pour en savoir plus:

* le site de LuraTech (en anglais)

*Télécharger le plug-in (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur