Des interférences entre Bluetooth et 802.11 ?

Mobilité
Information - news

Depuis peu, plusieurs enquêtes de cabinets indépendants tendent à démontrer la perte d’efficacité de Bluetooth lorsque cette technologie se retrouve à proximité de la 802.11. D’autres cabinets arrivent eux à des conclusions opposées. Le groupe de promotion de la norme radio devrait se prononcer sur la question dans les prochaines semaines.

Le groupe de promotion de la norme radio Bluetooth (SIG) devrait se prononcer dans le premier trimestre 2001 sur la question d’interférences entre Bluetooth et 802.11. Selon certaines enquêtes réalisées par des cabinets indépendants, l’onde radio Bluetooth serait inopérationnelle à proximité d’un émetteur 802.11. Selon Toshiba, membre du SIG qui regroupe des sociétés telles Ericsson, IBM, Intel, Nokia, 3Com, Lucent, Microsoft ou encore Motorola et dont la mission est de diriger les travaux autour de Bluetooth, d’autres enquêtes arrivent à des conclusions opposées. Selon Hubert de Montaignac, responsable Bluetooth chez Motorola, le SIG devrait apporter son avis avant la sortie de la prochaine version de Bluetooth, soit dans le courant du premier trimestre 2001, et mettre fin à toute polémique.

3Com confirme les interférences entre les deux normes

Si Toshiba préfère rester prudent quant à l’avis à porter sur ces interférences, il n’en va pas de même pour 3Com, lui aussi membre du SIG, qui estime quant à lui que le problème est connu. Jacques Sinardet, responsable new business development pour 3Com, déclare que son département R&D confirme les problèmes d’interférences entre les deux normes radio. Selon lui, la prochaine version sera compatible avec 802.11. “Non seulement elle sera compatible, mais à l’avenir nous aurons des équipements mixtes qui reconnaîtrons les deux normes”, confie-t-il.

Sur la question d’accorder une autre fréquence que celle des 2,4 Ghz attribuée à 802.11 (la même que pour Bluetooth), Jacques Sinardet estime que ce n’est pas envisageable. “Nous avons déjà un standard établi, et je ne suis pas certain que les constructeurs, au point où ils en sont, modifient leurs composants. Je crois plutôt que c’est à Bluetooth de s’adapter et non l’inverse.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur