Des jeux gratuits contre une exposition “m-pub” chez Bouygues Telecom

Mobilité

En collaboration avec Cellfish Media, ce pilote a pour objectif de déverouiller le marché des jeux sur mobile car le modèle payant effraie les consommateurs.

Bouygues Telecom et Cellfish Media, distributeur de contenus de divertissement sur mobile rattaché au groupe Lagardère, tentent une expérience inédite en France dans l’univers de l’Internet mobile : un site pilote propose le téléchargement de jeux mobiles totalement gratuits (“hors frais de navigation”) financés par la publicité. L’objectif de ce pilote est de développer l’usage de l’Internet mobile autur de jeux de type “casual games” et de trouver un modèle économique adéquate qui n’effraie pas les utilisateurs.

Xtragames propose à ce jour un catalogue de plus 700 jeux, qui comprend quelques titres célèbres comme Tomb Raider, Top Gun: Air Combat, Action Rugby 2007, Street Soccer World Tour, Killer Sudoku, Arcade Park ou World Poker Tour 7 Card Stud… A l’origine, ce service propose de télécharger les jeux uniquement en mode premium. Mais, cette fois-ci, en passant par une adresse Wap précise (http://btp.xtrajeu.0pb.org/) à partir du portail i-Mode de Bouygues Telecom, les clients Internet mobile pourront profiter de ces jeux en acceptant en contrepartie de la publicité.

Pour accéder au service, il est nécessaire au préalable de communiquer son numéro de mobile (en vue d’une exploitation pour des campagnes opt-in de publicité sur mobile). Deux écrans publicitaires interactifs et “non intrusifs” apparaissent en plein écran lors du démarrage du jeu. Leur affichage est automatique dès que vous (re)commencez une partie mais il est possible de passer outre (“skipper”), assure Cellfish Media. Intéressant : ces jeux sont téléchargés sur les terminaux mobiles sans date de péremption.

Un modèle qui pourrait s’élargir aux autres opérateurs

Outre cette exposition publicitaire à l’entrée sur le front Internet mobile, Cellfish Media compte programmer des campagnes SMS. Un dispositif “m-pub” mis en compte pour le compte de clients annonceurs ou pour son propre compte (en mettant en avant des nouveautés jeux par exemple). “Nous n’utiliserons ce procédé de push SMS qu’une à deux fois par mois”, précise Nicolas d’Hueppe, Directeur général de Cellfish Media France.

Pour ce pilote mené avec Bouygues Telecom qui va durer “un à deux mois”, la publicité sera commercialisée directement par Celffish Media d’un côté (pour mettre en avant ses licences premium de jeux) ou la régie Nokia Ad Business. Si les tests se révèlent convaincants, le modèle pourrait s’élargir aux autres opérateurs mobiles français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur