Des lecteurs MP3 pour disques optiques DataPlay

Cloud

Présentés il y a plus de deux ans, les disques optiques DataPlay de 500 Mo tardent à s’imposer sur le marché. Afin de les faire adopter, DataPlay devrait lancer un lecteur MP3 et un dispositif de stockage en USB à la fin du mois en Europe. Aux Etats-Unis, deux lecteurs MP3 sont déjà commercialisés à plus de 300 dollars.

En début d’année, le Consumer Electronics Show de Las Vegas dévoilait deux lecteurs/enregistreurs utilisant DataPlay, le support de stockage fabriqué par Imation. Ces disques optiques, de la taille d’une pièce de 2 euros environ, offrent jusqu’à 500 Mo de données (en multisession mais non réinscriptible) (voir édition du 9 janvier 2002). Depuis, plus rien ou pas grand-chose. Certes, la rubrique produits du site américain présente deux lecteurs MP3 DataPlay. Le premier, le Classic PD-R Audio Player, est commercialisé à 320 dollars environ. Le second, l’iRiver iDP-100 PD-R Audio Player au design plus novateur, frôle les 350 dollars. Ils offrent une dizaine d’heures de musique au format MP3.

Bien que fabriqués par Media Enabling, une entreprise italienne créée en 2001, les deux lecteurs sont commercialisés sous la marque DataPlay. De là à penser que DataPlay tente d’imposer son produit sur le marché en fabriquant les appareils capables de le supporter, il n’y a qu’un pas… “Il y aura d’autres constructeurs et nous annoncerons des nouveautés en fin de mois pour l’Europe”, nous promet-on du côté d’Imation France.

Un prix déterminant

Si le contenu de l’annonce est encore secret, les premiers produits supportant le DataPlay devraient avant tout être des lecteurs de formats audionumériques (MP3, WMA, AAC, QDX et ASF). Ainsi qu’un lecteur/enregistreur USB pour stockage à la manière d’un disque dur ou, plutôt, d’un porte-clés à mémoire Flash. Selon le porte-parole d’Imation France, suivront les PDA, appareils photo numériques (un modèle 5 mégapixels est évoqué), appareils vidéo numériques et téléphones. On parle également d’albums musicaux sur DataPlay. Quant aux disques DataPlay eux-mêmes, ils seront commercialisés par lots de trois et présentés dans des pochettes au format CD. Leurs prix pour la France n’ont évidemment pas été dévoilés même si les DataPlay sont vendus 50 dollars par lots de dix aux Etats-Unis. Ces prix conditionneront fortement les chances de ce média qui devra s’imposer face à aux multiples formats de cartes Flash (CompactFlash, SmartMedia, Memorystick, SD/MMC…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur