Des milliers de sites victimes d’une attaque sur SQL

Cloud

Un “bot” diffusant automatiquement du code malicieux est dans les parages…

Le Sans Institute (pour “SysAdmin, Audit, Network, Security”), un groupement spécialisé dans la sécurité, vient de lancer une alerte contre un “bot” malicieux, capable de compromettre automatiquement la sécurité de milliers de sites Web. Selon ce cabinet, le robot se déplace automatiquement de site en site, intégrant au passage du code malicieux sur les pages.

Les chercheurs ont déchiffré le code laissé derrière lui par le “bot”, s’apercevant qu’il sert à rediriger les utilisateurs vers un autre site qui tente alors d’exploiter un certain nombre de failles. Ils se sont également aperçus que les utilisateurs sont redirigés vers l’un des sites actuellement utilisés pour attaquer Real Player et Internet Explorer.

“J’ai vu le même type d’attaque en novembre dernier mais elle n’était pas aussi répandue”, s’étonne le chercheur Bojan Zdrnja sur son weblog. L’assaillant semble avoir amélioré les fonctionnalités de crawling et d’attaque de son ‘bot’ pour contaminer davantage de sites”, poursuit-il.

D’après Bojan Zdrnja, les administrateurs peuvent se protéger en installant un proxy ou un firewall Web. De son coté, la “US Computer Emergency Response Team” a invité les utilisateurs à prévenir les risques d’une telle attaque en installant la dernière version de Real Player et en désactivant les contrôles ActiveX d’Internet Explorer.

Adaptation de l’article SQL attack hits thousands of sites de Vnunet.com en date du 11 janvier 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur