Des “millions” de PC bloqués par une erreur Norton

Cloud

Une mise à jour erronée du logiciel antivirus Norton a provoqué le plantage
d’un nombre important d’ordinateurs chinois

Des millions d’ordinateurs chinois ont été désactivés à la suite d’une mise à jour défectueuse dans le logiciel antivirus Norton de Symantec, rapporte la presse locale.

L’agence de presse officielle du pays fait état de millions de PC affectés, un chiffre que ne partagent pas d’autres sources qui estiment le préjudice à quelques milliers voire dizaines de milliers de machines. Mais quel que soit leur nombre exact, les ordinateurs affectés ont été totalement bloqués.

Les ordinateurs sous Windows XP ont commencé à montrer des signes de plantage vendredi, à la suite du téléchargement d’un fichier de mise à jour des définitions de virus. Les mises à jour sont automatiquement publiées depuis les serveurs de Symantec.

Le problème n’est pas apparu immédiatement, expliquent les utilisateurs qui n’en ont eu conscience qu’après le redémarrage de leur système, où la séquence de démarrage normale a cédé la place à “l’écran bleu de la mort”. Il était alors impossible de restaurer les PC par quel que moyen normal que ce soit.

L’agence chinoise de Symantec a expliqué dans un communiqué que le logiciel avait par erreur détecté un virus dans certains fichiers système clés de Windows XP. Ces fichiers ont été soit supprimés, soit placés en quarantaine.

Dans des forums de discussion, les utilisateurs ont expliqué que le problème avait affecté des bureaux entiers équipés d’ordinateurs. Seuls les systèmes utilisant la version chinois simplifié de Windows XP auraient été touchés par cette défaillance.

Symantec a publié un nouveau fichier de mise à jour qui ne permet de réparer que les PC qui n’ont pas redémarré depuis l’installation de la première mise à jour défectueuse.

L’éditeur a par ailleurs décrit une procédure de ligne de commande permettant de remplacer les fichiers détectés par des copies stockées sur le CD d’installation de Windows XP.

Les experts en antivirus chinois ont indiqué que le problème affectait uniquement les PC sur lesquels le service Windows Update était activé, puisque les fichiers de virus identifiés par erreur faisaient partie d’une mise à jour de sécurité Windows appliquée à la fin de l’année dernière.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 21 mai 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur