Des PC à la sauce iMac

Cloud

Un an après les intégrateurs taiwanais, Hewlett Packard et Compaq ont présenté chacun de leur côté de nouveaux modèles de PC aux couleurs bariolées. Des machines qui n’innovent que sur leur apparence, l’intérieur ressemblant étrangement au restant des offres du marché.

Qu’est-ce qui est au choix bleu, rouge, orange, pourpre ou vert ? Perdu, il ne s’agit pas des fameux iMac d’Apple mais bien des nouvelles gammes de PC Presario de Compaq présentées cette semaine aux Etats Unis. Assez bien fournies en accessoires, les séries 5000 et 7000 de Compaq illustrent la tendance actuelle à habiller les ordinateurs de couleur, à la manière des machines d’Apple. Si des intégrateurs et constructeurs taiwanais avaient anticipé le mouvement il y a plus d’un an, présentant boîtiers et périphériques de couleurs translucides, les constructeurs américains y arrivent aujourd’hui, émerveillés par les fortes ventes de la Pomme aux Etats Unis. Outre Compaq, Hewlett Packard a aussi dévoilé ses nouvelles gammes Pavillion, en couleur comme il se doit, mais uniquement bleu.

Pour autant, à l’intérieur, ces machines n’ont rien de révolutionnaire. Chez Compaq, on propose un grand choix de processeurs (Celeron, Pentium III ou Athlon) cadencés entre 566 MHz et 1 GHz, avec 64 Mo de mémoire vive et des options pour ce qui est disques, modem, et logiciels. Côté prix, les séries 5 000 commencent à 779 dollars (5 400 francs HT) alors que pour les séries 7 000, il faut compter au minimum 1 173 dollars (8 100 francs HT). Tous ces prix s’entendent sans écran. Du coté de HP, là aussi la variété de processeurs disponibles est grande et comprend même des AMD K6-2 cadencés à 500 ou 550 MHz en entrée de gamme. Au total, entre les séries 6000, 8000 et 9000, c’est plus de 36 références que le constructeur américain a introduit à son catalogue. Côté finance, on va donc de 699 dollars (4 850 francs HT) pour un Celeron 500 à 2 399 dollars (16 600 francs HT) pour un Athlon à 1 GHz. Là aussi, ces prix ne comprennent pas le moniteur.

Seul détail intéressant sur ces configurations, l’absence de processeur Intel à partir de 800 MHz et plus. Il semble en effet qu’à partir de ces fréquences, AMD soit le seul pour l’instant capable de livrer en volume, aucune machine de ces deux constructeurs n’embarquant un des nouveaux Pentium III cadencés à 933.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur