Des PC moins chers grâce à Lindows ?

Mobilité

500 dollars par mois pour un nombre illimité de machines. Telle est la politique de licence de la société Lindows qui développe le système d’exploitation LindowsOS, un Linux compatible avec les applications Microsoft. But de l’opération : faire baisser le coût final des machines. Aux Etats-Unis, le supermarché Wal-mart est déjà sur le coup.

Pas de licence par machine, pas de clé d’activation, pas d’engagement de durée… Fondateur de la société Lindows qui développe LindowsOS (un système d’exploitation sous Linux compatible avec les applications de Microsoft, voir édition du 21 décembre 2001), Michael Robertson a une vision totalement opposée à celle du père de Windows en ce qui concerne la distribution de licence informatique. Son offre est simple et pratique : pour 500 dollars par mois, un intégrateur peut équiper autant de machines qu’il le souhaite avec LindowsOS. De la “signature” du contrat à l’installation de l’OS, tout se règle en ligne. L’intégrateur paye par carte de crédit, et peut arrêter sa “participation” d’un mois à l’autre. Quoi de plus simple pour un petit constructeur ? Une politique effectivement à l’opposée de celle de Microsoft (et des grands éditeurs en général).

Wal-Mart a ouvert la voie

Une offre tellement séduisante que le supermarché Wal-mart (qui s’était déjà distingué en commercialisant des PC sans Windows, voir édition du 25 février 2002) a décidé de commercialiser des machines sous LindowsOS sans attendre la version finale du système d’exploitation prévue pour le courant de l’année. Wal-mart propose ainsi, à titre d’exemple, un Pentium 4 1,8 GHz avec 256 Mo de DDR SDRam, 40 Go de disque dur et un graveur CD-RW à moins de 600 dollars (mais sans écran ni lecteur DVD, voir édition du 18 juin 2002). Il faut en dépenser plus de 1 000 pour un Dell Dimension 4500 Series (avec écran 17 pouces, il est vrai).

De quoi énerver Microsoft encore un peu plus ?

La politique de licence de Lindows ne s’adresse de toutes façons pas aux constructeurs de PC de marque mais aux intégrateurs dont la part de marché, selon une récente étude IDC, représenterait 58 % des ordinateurs vendus dans le monde. “Le plan de licence de Lindows va changer le système économique des fabricants de PC et permettre des baisses de prix générales sur les ordinateurs”, estime Rich Hindman, vice-président de Microtel, fournisseur de Wal-mart notamment. Attaqué par Microsoft sur son nom (voir édition du 5 avril 2002), Lindows le sera-t-il cette fois pour “concurrence déloyale” ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur