Des pirates exploitent une faille dans Acrobat Reader d’Adobe

Cloud

Une faille de sécurité critique concernant le lecteur Acrobat Reader vient d’être identifiée. Un malware infecte les PC en utilisant un fichier PDF piégé.

Adobe vient de lancer une alerte concernant une faille de sécurité dans son lecteur de fichiers PDF Acrobate Reader, pouvant être exploitée par des hackers. Cette vulnérabilité, découverte par des chercheurs en sécurité de la fondation Shadowserver, concerne la version 9 et celles antérieures d’Acrobat Reader, utilisées sous Windows XP SP3. Mais les autres versions de l’OS, ainsi que les systèmes sous Mac OS X et Linux pourraient eux aussi être touchés.

Pour exploiter cette faille, les pirates utilisent un document PDF “piégé” contenant du code JavaScript. Une fois ce code exécuté à l’ouverture du fichier PDF contaminé, un malware s’installe dans l’ordinateur, offrant la possibilité au pirate de prendre le contrôle de la machine infectée et d’ainsi être en mesure de dérober des données confidentielles.

Les firmes de sécurité Trend Micro et Symantec ont déjà repéré ce cheval de Troie, en le répertoriant respectivement sous le nom de TROJ_PIDIEF.IN et de Trojan.Pidief.E. Pour se prémunir de cette attaque, Symantec recommande ne de pas ouvrir les fichiers PDF provenant de sources inconnues. Les chercheurs de Shadowserver préconisent, eux, de désactiver l’exécution des codes JavaScript dans Acrobat Reader.

Malheureusement, Adobe a précisé qu’il ne serait pas en mesure de produire un correctif pour cette faille de sécurité avant le 11 mars prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur