Des policiers financiers sur Internet

Cloud

La SEC, l’équivalent américain de la COB, va déployer 30 fonctionnaires pour surfer sur le Web à la recherche de la fraude. Du travail en perspective pour ces employés au moment où l’Internet marchand décolle… tout comme les attaques.

L’organisme chargé de la surveillance des bourses américaines, la Securities and Exchange Commission (SEC) va dépêcher sur le Web trente de ses fonctionnaires fraîchement embauchés. Leur mission, déceler les fraudes en tous genres qui peuvent sévir sur le Net et en faire part aux organismes de tutelle, au premier lieu desquels se trouve la SEC pour les malversations financières. A terme, la SEC souhaite avoir une équipe de 50 à 60 personnes exclusivement dédiée à la recherche de la fraude via le réseau des réseaux. Malheureusement, avec la multiplication des sites et des attaques en tous genres et la facilité avec laquelle celles ci peuvent être lancées en ligne, ces 50 ou 60 personnes risquent fort d’être très vite débordées par la tâche que la SEC veut leur assigner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur