Des puces Broadcom Wi-Fi 802.11ac prévues dès 2012

Mobilité

Broadcom a tenu une conférence à San Francisco avec pour sujet la norme Wi-Fi 802.11ac. Le fournisseur américain de composants a précisé qu’il commercialiserait des puces compatibles dès le deuxième semestre 2012.

Acteur majeur dans le domaine des puces Wi-Fi, Broadcom a mis un point d’honneur à vanter les mérites de la future norme Wi-Fi 802.11ac.

Et Rahul Patel, vice-président de la division LAN Connectivity Business au sein de Broadcom, a expliqué dans les grandes lignes l’implication de sa société dans le standard qui succèdera au Wi-Fi 802.11n.

Les prévisions sont là et elles laissent entrevoir une montée en puissance rapide de cette norme. Les spécifications sont encore en gestation mais In-Stat estime que près de 350 de millions routeurs, périphériques clients et autres modems compatibles avec le Wi-Fi ac seront commercialisés en 2015 contre 1 million d’unités en 2012.

Une croissance rapide qui ne doit pas masquer que le Wi-Fi n continuera de s’accaparer la part du lion puisque, si 700 millions de produits équipés du Wi-Fi n auront été vendus en 2011, il devrait y en avoir 1,5 milliard en 2015.

Rahul Patel estime que le Wi-Fi 802.11ac pourrait être certifié avant la fin 2012 par la Wi-Fi Alliance. Cela n’empêchera pas d’anticiper cette ratification puisque Broadcom commercialisera des puces Wi-Fi ac dans la deuxième moitié de 2012.

Le Wi-Fi 802.11n avait connu le même cheminement avec des produits commercialisés en draft avant la ratification de ses spécifications.

Broadcom balaie également d’une main les possibles technologies haut-débit sans fil concurrentes. Rahul Patel précise que c’est le streaming vidéo sans fil qui pourrait drainer les ventes.

Et il ajoute que le Wi-Fi ac ne souffrira pas de la concurrence du Wireless HDMI. Ce dernier, bien que plus rapide, est trop onéreux pour un déploiement massif. Quant au WiGig qui ouvre la porte du 6Gb/s, il offre une portée trop faible. Toutefois, il pourrait compléter le Wi-Fi ac.

Cette nouvelle norme de Wi-Fi tire profit du multiplexage des données en émission et en réception (MIMO pour Multiple-In Multiple-Output) via quatre antennes. Le débit est ainsi plus élevé et pourrait atteindre les 1.3Gb/s selon Broadcom.

Rappelons que le Wi-Fi 11n plafonne à 300Mb/s. C’est aussi la largeur des bandes qui permet un tel débit. On passe ainsi de 40MHz maximum pour le Wi-Fi n à 80MHz ou 160MHz pour le ac.

Mais Rahul Patel ajoute un argument de taille en expliquant qu’il sera synonyme d’une “adoption” des bandes du 5GHz. Actuellement, 90 à 95% des appareils fonctionnent dans les bandes du 2.4GHz.

En passant au 5GHz moins encombré, il y aura ainsi moins d’interférences et les appareils pourront tirer profit de 20 canaux non recouvrants contre 3 dans les bandes des 2.4GHz.

Précisons également qu’en novembre 2011, la société Quantenna a dévoilé le circuit QAC2300 compatible avec la norme Wi-Fi 802.11ac.

Selon le rapport de In-StatWireless LAN Market Estimates and Forecast by Device and by Technology 2009-2015” publié en février 2011, le marché relatif à la norme 802.11ac devrait atteindre un milliard de dollars à l’horizon 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur