Des services .Net sous Linux ?

Mobilité
Information - news

Steve Ballmer l’a annoncé, sans donner encore de détails : les services .Net de Microsoft seront accessibles par des machines tournant sur des plate-formes non Microsoft ! Et cela inclut Linux…

Lors d’une conférence donnée devant une association à but non lucratif de la Silicon Valley (hé oui, ça existe !), le Churchill Club, Steve Ballmer a concédé que Microsoft allait présenter la semaine prochaine un ensemble de solutions élargissant le champ d’action de l’initiative Microsoft.Net. Des services Web créés à l’aide de la technologie “maison” pourront tourner sur des ordinateurs ne fonctionnant pas sous Windows. “Nous allons faire quelques annonces lundi concernant des logiciels visant à permettre à ceux qui n’utilisent pas la plate-forme Windows (…) d’exécuter nos services .Net”, a notamment déclaré le patron de Microsoft. Une ouverture qui devrait aussi inclure les systèmes sous Linux, a-t-il confirmé. “Avons-nous un moyen pour que des gens qui hébergent des sites Web sur Linux puissent profiter de .Net ? Oui. Cela ne signifie pas pour autant que notre stratégie générale n’est pas de convertir ces sites Web à Windows, mais pourtant, nous fournirons des outils pour que les serveurs Linux puissent utiliser .Net”, a-t-il expliqué.

Annonce officielle la semaine prochaine

Nos confrères d’InfoWorld, qui rapportent ces propos, notent par ailleurs que Steve Ballmer n’était pas très disert sur les détails, préférant attendre la communication officielle de la semaine prochaine. On ne sait donc pas encore si les services .Net fonctionneront aussi bien sous Linux, par exemple, que sous Windows. Mais le message de Steve Ballmer est clair : “Nous ne voulons pas dire aux gens que la seule façon d’adopter .Net consiste à repartir de zéro”, et donc à mettre Windows à la place. De peur de représailles judiciaires pour pratiques monopolistiques ?

Pour en savoir plus :

Le site du Churchill Club


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur