Des tableaux de bord Classic qui fonctionnent sous X

Cloud

Verre à moitié vide ou à moitié plein ? Certains des tableaux de bord de l’environnement Classic (Mac OS 9.x) fonctionnent sous Mac OS X. D’autres non. Difficile de savoir quelles commandes utiliser quand on est habitué à l’environnement graphique précédent. Comment séparer le bon grain de l’ivraie ? Tour d’horizon pour éviter d’avoir l’air d’une poule qui a trouvé un cure-dent !

En installant Mac OS X, vous héritez de deux systèmes d’exploitation en un. L’ancien et le nouveau. Cette formule a les avantages de ses inconvénients : si on ne se sent pas noyé sous l’interface Aqua du nouvel OS, on ne retrouve pas complètement les fonctions de l’ancien. Les tableaux de bord par exemple, ceux-là mêmes qui permettaient de perfectionner la finition de fonctionnement du système d’exploitation (qui apportaient un certain degré de personnalisation) ne fonctionnent pas tous dynamiquement ! Par crainte de l’anarchie ? Autant vous le dire tout de suite : mieux vaut passer par Mac OS X ! Mais si vous désirez quand même utiliser le menu Pomme arc-en-ciel, sur les 25 tableaux de bord standard, quels sont donc ceux qui fonctionnent ?

En réalité, pour une bonne partie d’entre eux, certaines fonctions sont utilisables, d’autres non. Ainsi pour le tableau de bord “Apparence”, qui vous permet de ne lancer que les sons système, bien que ceux-ci ne fonctionnent que dans “Classic”. En revanche, les modifications de l’image du bureau ne prendront pas effet tant que vous démarrez sous X. Idem pour AppleTalk, qui fonctionne indépendamment (les modifications réalisées ici n’affecteront pas le panneau de contrôle “Réseau” dans les “Préférences Système” sous X). Du coup le “Partage de fichiers” peut être activé et les machines qui se connecteront auront la surprise de voir apparaître sur leur explorateur réseau plusieurs volumes partagés portant pourtant le même nom ! Comme ce tableau de bord fonctionne de manière erratique, il est préférable d’utiliser le panneau de l’X. “Date et Heure” permet de réaliser les réglages habituels dans Classic, uniquement. Le “Gestionnaire d’extensions” est à manipuler avec prudence : certaines extensions sont indispensables pour un fonctionnement correct de Classic, comme l’extension “Classic Support UI” ou “ProxyApp”. A éviter, donc.

Les modifications au tableau de bord “Général” sont utilisables sauf pour ce qui est de l’affichage du bureau en arrière-plan et de la vérification du disque dur en cas d’arrêt anormal. Idem pour la “Frappe Clavier”, qu’il est préférable de régler depuis X, bien que les touches de fonction soient disponibles, mais seulement depuis une application “Classic” ! Le réglage de la “Mémoire” ne permet que d’ajuster la mémoire cache et de désactiver le test de la mémoire (combinaison de touche option-Pomme au lancement du tableau de bord). Des fonctions restreintes, donc. “Son” permet d’accéder aux alertes, à la sortie intégrée, mais ni aux haut-parleurs, ni à l’entrée son.

Des fonctions qui manquent à Mac OS X

Les autres tableaux de bord ne fonctionnent pas dans Classic, ou leur utilisation est déconseillée. Ainsi pour la “Barre de Contrôle” : utiliser les docklings disponibles depuis le Dock. Pour cela, il faut lui ajouter les différents modules disponibles dans le dossier “Dock Extras” du dossier “Applications” ! La “mise à jour” n’est possible qu’en redémarrant sous Mac OS 9.x. Le “Démarrage” doit être paramétré depuis le panneau prévu à cet effet dans les “Préférences Système”. Idem pour l'”Economie d’énergie”, le “Partage Web”, “TCP/IP” (pas d’effets, utiliser le panneau “Réseau”), le “Réglage de mobilité”, le “Modem”, les “Utilisateurs Multiples” ou la “Souris”. Enfin, quelques tableaux plutôt spécifiques aux portables, comme le “Trackpad”, le “Mot de passe”, le “Mode disque SCSI PowerBook” ou “Infrarouge” ne fonctionnent pas. Les réglages sont donc possibles, mais bien limités et il paraît préférable de s’en tenir aux panneaux de X. Dommage, car ils ne fournissent pas encore toutes les fonctionnalités disponibles dans l’ancien système d’exploitation.

Pour en savoir plus :

La fiche technique sur le site d’Apple (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur