Des utilisateurs de Boot Camp privés de Mac OS X

Cloud

L’application permettant de faire fonctionner les Mac Intel sous Windows a, dans certains cas, bloqué l’accès au système d’Apple.

Certains utilisateurs d’ordinateurs Mac regrettent amèrement d’avoir installé Windows sur leur machine via Boot Camp, la nouvelle application proposée par Apple : celle-ci a en effet chamboulé leurs partitions Mac OS X et bloqué l’accès à toutes leurs données qui y sont stockées.

“XP s’est installé sans problème, y compris les nombreuses mises à jour, mais il a débordé sur ma partition OS X”, écrit un utilisateur dénommé Garymn sur un forum d’Apple. “Maintenant, je dois tout réinstaller après avoir effacé mes partitions et reformaté le disque.”

Une version de test à utiliser avec précaution

Actuellement en version bêta, Boot Camp a été présentée par Apple la semaine dernière (voir édition du 5 avril 2006). L’application permet aux utilisateurs de disposer à la fois de Windows et de Mac OS X sur leur ordinateur. Chaque système d’exploitation nécessite cependant sa propre partition sur le disque dur, une opération que Boot Camp aide à mettre en place.

Le logiciel est considéré comme un moyen pour Apple d’attirer les utilisateurs de Windows vers ses matériels en leur garantissant une transition en douceur. Sur la première page de la documentation fournie par la firme (disponible en PDF), celle-ci précise bien que Boot Camp est actuellement en phase de tests. Elle recommande ainsi aux utilisateurs de sauvegarder leurs données avant de l’utiliser et déconseille tout déploiement commercial ou avec des données importantes.

Ironie de la situation

Cependant, certains utilisateurs ont ignoré ces avertissements et procédé à l’installation sans prendre le soin d’effectuer une sauvegarde préalable. Ce qui a donné lieu à quelques réprimandes publiques sur les forums. “Ce n’est pas parce que tu as cru qu’une version de test ne poserait aucun problème et que tu as oublié de sauvegarder tes données qu’Apple devrait considérer ça comme une urgence”, écrit Christian Franz en réponse aux plaintes d’un testeur ayant connu cette mésaventure.

D’autres n’ont pu s’empêcher de commenter avec sarcasme le fait qu’un logiciel en bêta d’Apple emprisonne les utilisateurs de Mac dans le système d’exploitation Window. “Quelle ironie, n’est-ce pas, qu’Apple nous fournisse un outil qui, même temporairement, fait que notre matériel Apple ne puisse plus démarrer QUE sous Windows”, souligne ainsi Tj4shee.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 14 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur