Détection de mouvements : STM domine le marché des capteurs MEMS

Mobilité

STMicrolectronics serait devenu le premier fabricant de capteurs MEMS pour les appareils numériques de divertissement. Un marché en plein essor.

STMicroelectronics démarre bien l’année : selon le cabinet d’études iSuppli, le fondeur franco-italien serait devenu le premier fabricant mondial de circuits MEMS (Micro-Electro Mechanical Systems) ou microsystèmes électromécaniques de plus en plus intégrés dans des produits numériques de divertissement destinés au grand public.

STMicroelectronics est donc pour la première fois le leader sur ce secteur en 2008, avec des ventes qui sont passées de 96 millions de dollars en 2007 à 209 millions en 2008, soit une spectaculaire progression de 118%. Se classent ensuite derrière lui des constructeurs de semi-conducteurs comme Texas Instruments, Avago Technologies et Knowles Technologies. En 2007, l’entreprise franco-italienne pointait à la quatrième place sur ce marché.

Plus connu sous le nom d’accéléromètres, ces circuits intégrés à des appareils électroniques sont capables de détecter les mouvements produits par les détenteurs des terminaux.

Ces capteurs MEMS sont notamment utilisés dans des ordinateurs, des smartphones de dernière génération, des baladeurs multimédia, des GPS ou des consoles de jeux. Ainsi, les accéléromètres développés par STMicroelectronics équipent déjà la célèbre console Wii et sa télécommande Wiimote, ainsi que les PC portables Esprimo de Fujitsu-Siemens.

Embarqués sur ces ordinateurs, le circuit MEMS du fondeur permet de détecter les chutes libres de la machine et de commander au disque dur de se verrouiller et ainsi de protéger les données enregistrées. L’accéléromètre trouve aussi sa place dans l’iPhone et dans des smartphones comme le G1 Android de Google ou le HTC Diamond. Il permet de faire automatiquement basculer une image du mode portait au mode paysage d’un simple mouvement du poignet.

Bonne anticipation

Il y a trois ans, STMicroelectronics avant donc fait le pari de davantage se consacrer à cette technologie naissante. Le fondeur avait décidé d’investir en 2006 plus de 40 millions de dollars dans la création d’une ligne de production de circuits MEMS perfectionnés et adaptés aux produits électroniques grand public.

“En étant le seul fabricant de circuits MEMS au monde à disposer d’une ligne de fabrication en 200 mm [au lieu de 100 mm, diamètre alors utilisé par ses concurrents, ndlr], nous pouvions assurer à nos clients la livraison de circuits précis et fiables dans les volumes et à des prix leur permettant de créer de nouveaux marchés passionnants pour le grand public. Et c’est exactement ce qui s’est produit”, se félicite Benedetto Vigna, Vice-Président et Directeur général de la division produits MEMS & Healthcare, RF and  Sensors chez STMicroelectronics, cité dans le communiqué de presse.

Le secteur des circuits MEMS est aujourd’hui en pleine expansion. Alors que les ventes atteignaient les 5,6 milliards de dollars en 2006, elles devraient s’établir à 8,3 milliards en 2012. Aujourd’hui, environ 10% des appareils électronique nomades intégrent un circuit de type MEMS, alors que cette proportion n’était que d’à peine 2% à la fin de l’année 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur