Deutsche Telekom avale Siris

Mobilité

L’opérateur allemand marque son entrée en fanfare en France avec le rachat de la totalité de Siris, troisième acteur sur le marché des offres pour entreprises.

Le torchon a fini de brûler entre France Telecom et son ancien allié Deutsche Telekom. En réponse à l’offensive du français, qui entrait il y a deux mois dans le capital de l’opérateur mobile allemand E-Plus Mobilfunk (voir édition du 7 octobre 1999), l’ancien monopole Deutsche Telekom s’est offert l’opérateur français Siris. L’acquisition porte sur la totalité des parts de la société, à hauteur de 700 millions d’euros (4,6 milliards de francs).

Titulaire du préfixe 2, Siris privilégie les services pour entreprises (téléphonie, accès Internet et transport de données) et devrait rester sur ce marché. Revendiquant la troisième place sur le marché professionnel français, l’opérateur annonce qu’il a transporté un milliard de minutes téléphoniques en 1999 et investi un milliard de francs depuis sa création il y a six ans pour développer son activité et son réseau de 2000 kilomètres de fibres optiques. Avec environ 80 points de présence (POP) dans l’Hexagone, la société lancée espère réaliser un chiffre d’affaires supérieur au milliard de francs l’année prochaine.

Pour en savoir plus : Siris


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur