Deutsche Telekom invente le spam pour mobiles

Régulations

Suite à une expérimentation ratée, l’opérateur télécom allemand a rendu nombre de téléphones mobiles hors d’usage la semaine dernière, inondant des centaines d’usagers de messages parasites incompréhensibles.

Lors du salon Cebit à Hanovre, la division de téléphonie mobile de Deutsche Telekom T-Mobil s’est essayée à la présentation d’un nouveau service pour ses abonnés. L’opérateur souhaitait simplement faire la démonstration d’un service de diffusion d’actualités et d’informations pour les téléphones mobiles. Avec 600000 visiteurs accueillis, difficile de rêver d’un plus vaste public. Le sort en a toutefois décidé autrement. L’expérimentation a inondé ?temporairement- une foultitude de mobiles de textes indéchiffrables, bombardant plusieurs centaines d’autres de messages inopportuns. Deutsche Telekom a confirmé qu’il y avait bien eu un os. “Il y a encore des problèmes techniques”“, commentait récemment Rainer Breibart, responsable pour T-Mobil, tout en indiquant que son portable avait été lui aussi victime de ce spam débridé. Les utilisateurs pouvaient désactiver la réception des “contenus”, mais la procédure était un peu compliquée. Pour arrêter ce flot de données sur le Nokia 8110 par exemple, il fallait pianoter 16 fois sur les touches de son portable !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur