Déverrouillage de l’iPhone : Apple met ses menaces à exécution

Mobilité

Après les mises en garde, la pomme passe à l’acte. La première mise à jour de
l’iPhone bloque les terminaux déverrouillés.

Après son avertissement aux détenteurs d’iPhones déverrouillés, Apple vient de passer à l’action. Le groupe a publié jeudi la première mise à jour majeure de son fameux iPhone, comprenant une dizaine de “patchs ” de sécurité. Seul problème, celle-ci risque bel et bien de bloquer les iPhones qui ont été déverrouillés pour fonctionner sur les réseaux d’autres opérateurs qu’AT&T, O2 ou T-Mobile (les partenaires exclusifs de la pomme aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne).

Depuis la mise en ligne de ce “firmware update” (version 1.1.1), plusieurs utilisateurs – dont le hacker DVD Jon qui a, rappelons-le, été le premier à débloquer l’iPhone – indiquent que son installation sur un terminal “desimlocké” le bloque inéluctablement. Pire encore, la mise à jour peut apparemment se déclencher automatiquement via le logiciel iTunes embarqué dans l’iPhone.

Pour réactiver son téléphone, l’utilisateur est contraint de revenir à la case “opérateur partenaire” en réintégrant sa carte SIM initiale.

Gageons que de nouveaux programmes verront le jour prochainement pour débloquer à nouveau les iPhones bloqués, ne serait-ce que pour aider leurs détenteurs à récupérer les données qu’ils avaient sauvegardées sur leurs cartes SIM?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur