Devoteam cherche des appuis extérieurs pour briller dans le cloud de Google

BourseCloudEntrepriseGestion cloud
devoteam-appuis-extérieurs-briller-cloud-google

Sur fond de résultats semestriels mitigés, Devoteam (conseil IT) réalise plusieurs opérations de croissance externe pour peser plus dans l’écosystème des solutions BtoB de Google.

Comment gagner en visibilité rapidement dans l’écosystème cloud de Google ? Devoteam a trouvé une solution : participer à la consolidation de cet univers cloud. Après avoir signé l’an passé un partenariat stratégique avec la branche Google Enterprise (devenu Google for Work), le groupe français dédié au conseil IT a signé plusieurs opérations de croissance externe sans préciser les investissements consentis.

En juillet, elle a pris 70% du capital de gPartner. Considéré comme le premier partenaire de Google Enterprise en Europe, ce fournisseur de services IT dans le cloud (outils collaboratifs, solutions de mobilité, moteurs de recherche, infrastructure et applications) revendique 700 clients et 350 000 comptes déployés.

“Pour la troisième année consécutive, gPartner a été élu Premier Partenaire sur la zone EMEA lors de la conférence annuelle au siège de Google à Mountain View le 3 mars 2014”, se targue le prestataire sur son site Web.

Toujours dans un souci de stimuler la branche Devoteam Cloud Services qui pourrait représenter 20% de l’activité groupe, Devoteam a également pris une participation dans Progis, spécialiste des systèmes d’information géographique (SIG) proclamé EMEA Google Maps Partner of the Year 2013. Ce prestataire cherche à intégrer la solution cartographique Google Maps au sein des processus métiers des entreprises.

Enfin, dans le domaine de la mobilité, le groupe, co-présidé par Stanislas et Godefroy de Bentzmann, a renforcé sa participation à hauteur de 54,1% dans Axance, spécialiste dans le design des nouveaux services mobiles.

Dans sa communication financière, Devoteam indique que l’impact de gPartner et d’Axance sur le chiffre d’affaires consolidé est de l’ordre de 15 millions d’euros par an.

Silicon.fr a récupéré quelques éléments financiers sur les nouveaux alliés de Devotream : en 2012, gPartner a réalisé 7,6 millions d’euros de CA, pour un résultat net positif. Tandis qu’Axance a publié un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros également assorti d’un bénéfice net. Seul Progis affichait une perte en 2013, sur un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros.

Coté sur Euronext Paris, Devoteam a réalisé sur le premier semestre 2014 un chiffre d’affaires de 216,2 millions d’euros, en baisse de presque 9% sur un an. Son résultat opérationnel se situe à 6 millions d’euros (en baisse de 43%). Le résultat net fléchit également lourdement : 2,6 millions d’euros (-64%).

Devoteam dispose de 3600 collaborateurs répartis dans 21 pays d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Quiz : Incollable sur Chrome ?

(Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : Minerva Studio)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur