Diamond défie les industriels de la musique

Cloud

En ouvrant son site d’information dédié au MP3, Diamond relance les hostilités face aux géants de l’industrie musicale. Lycos entre dans la danse avec un moteur de recherche MP3.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la bataille qui oppose Diamond aux géants de l’industrie musicale. L’inventeur du premier baladeur MP3 vient de lancer son site d’information Rioport.com sur le format de compression controversé, qui remet en cause la distribution traditionnelle de la musique. Sur les pages Web de Diamond, l’internaute pourra trouver la promotion de l’artiste de la semaine et un annuaire d’adresses Internet pour trouver ses morceaux favoris. Rien de révolutionnaire à priori, si ce n’est que cette nouvelle offensive démontre combien Diamond est déterminé. En octobre 1998, les “majors” du disque, réunis sous la bannière de la Recording Industry Association of America (RIAA) poursuivaient la petite société en justice, au motif qu’on pouvait télécharger des chansons sans payer de royalties aux artistes. Bien qu’elle présentait son action comme un moyen de lutter contre le piratage, la RIAA a vu sa plainte refusée et a fait appel. De son côté, Diamond a contre-attaqué en portant plainte à son tour, s’estimant victime d’un lynchage destiné à donner aux industriels le contrôle du marché des lecteurs portables MP3. La justice suit maintenant son cours, et devra prendre en compte la naissance du site portail. Rioport.com cherche à promouvoir des artistes en toute légalité et opérera en tant que filiale à part entière de Diamond. Pour souffler un peu plus sur les braises, Lycos a aussi annoncé la naissance de son service MP3. Accessible sur le site américain, il offre, en plus de rubriques d’informations, un moteur de recherche qui pointe vers environ 500000 chansons et titres MP3 !Pour en savoir plus :* http://www.rioport.com/.* http://mp3.lycos.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur