Didier Pineau-Valencienne quitte le conseil d’administration de Bull

Cloud

Un mois et demi après avoir été nommé au conseil d’administration de Bull, Didier Pineau-Valencienne le quitte, sans doute à la suite d’un désaccord avec des actionnaires.

Une nouvelle période d’incertitude s’ouvre pour Bull avec la décision surprise de Didier de quitter le conseil d’administration du groupe informatique français. Didier Pineau-Valencienne avait été nommé au conseil d’administration fin mars juste avant le décès du p.-d.g. Pierre Bonelli. Sa mission était de mettre en oeuvre la recapitalisation du groupe (voir édition du 5 mars 2004). Officiellement, son départ ne résulte pas d’un conflit. Dans un communiqué de presse, il estime, un mois et demi après son arrivée, que sa mission est “accomplie”. L’ancien p.-d.g. de Schneider rappelle en effet que la prochaine assemblée générale, qui aura lieu le 25 mai, déclenchera le lancement de deux opérations relatives à la recapitalisation du groupe, à savoir un échange d’obligations convertibles en actions et une augmentation de capital de 44 millions d’euros, l’autre volet étant une aide de l’Etat de 517 millions d’euros. D’où la décision de Didier Pineau-Valencienne qui estime “qu’il revient aux actionnaires anciens et nouveaux de Bull de prendre en mains le destin de l’entreprise avec son management et personnel”. Mais cette explication ne convainc pas car il était prévu que, lors de cette même assemblée, il soit nommé président du conseil. Il est plus probable qu’un désaccord soit intervenu avec un ou plusieurs actionnaires sur les orientations stratégiques à donner à Bull.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur