Diffusion des TIC en entreprise : Eric Besson reprend le flambeau

CloudEntreprise

Le ministre en charge de l’Economie numérique compte regénérer le Passeport pour l’économie numérique. Une batterie d’éditeurs de services Internet se greffe à l’initiative gouvernementale (PagesJaunes, Google, Intel…).

Comment inciter les entreprises à exploiter le potentiel des technologies de l’information (TIC) en entreprise?

C’est une question lancinante du gouvernement qui a du mal à trouver le déclic malgré des initiatives prises comme le Passeport pour l’économie numérique.

Début 2011, Eric Besson, ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, avait incité les entreprises à se convertir aux outils Web 2.0.

Ce projet se poursuit avec le lancement d’un appel à projet doté d’un million d’euros pour dix projets R&D dans ce domaine.

Le membre du gouvernement repart à l’attaque avec un “plan d’actions pour accélérer la diffusion des TIC” dans les PME.

Autant améliorer les dispositifs mis en place.

A commencer par le Passeport pour l’économie numérique dont l’origine remonte à 2006 sous l’impulsion de Renaud Dutreil alors Ministre des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions libérales.

Sa vocation initiale était de sensibiliser les TPE-PME aux nouvelles technologies dans le cadre de leur activité.

En 2009, elle a été élargie aux auto-entrepreneurs (avec un impact qui reste à analyser) sous la houlette d’instituts de formation comme le CEFAC. Une idée soutenue à l’époque par Hervé Novelli, qui occupait les fonctions de secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur