Diffusion illégale de vidéos : TF1 veut gagner des millions contre YouTube

Mobilité

Selon Les Echos, le groupe audiovisuel a déposé sa plainte contre la plate-forme vidéos phare de Google. Dailymotion est aussi dans le collimateur.

TF1 poursuit son offensive contre les plates-formes de diffusion et de partage de vidéos. Selon Les Echos, le groupe audiovisuel a assigné YouTube, filiale du moteur de recherche Google, pour “contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme”.

Un porte-parole de la plate-forme de partages vidéos a confirmé au quotidien économique qu’une plainte a été reçue par le siège social de YouTube en Californie. Mais l’affaire sera jugée devant le tribunal de grande instance de Paris.

Ce n’est pas une surprise : en décembre dernier, TF1 avait annoncé son intention d’initier des actions en justice à l’encontre de Dailymotion et de YouTube. Ses plates-formes vidéos sont accusées de proposer des contenus audiovisuels sous copyright diffusés voir produits par la chaîne télé sans accord préalable avec les ayants-droit.

C’est Dailymotion qui a été visé en premier, dès la fin 2007. La filiale audiovisuelle du groupe Bouygues lui demande 39,7 millions d’euros de dommages et intérêts. C’est beaucoup plus extravagant pour le leader YouTube à la mesure de son audience mondiale : le montant requis des dédommagements s’élève à 100 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur