Digicall mise à moitié sur la téléphonie IP

Mobilité

La société Digicall lance un service de téléphonie sur Internet qui permettra à des annonceurs de financer les appels des internautes, grâce à des cartes prépayées.

Encore peu répandue en France, la téléphonie sur Internet est devenue le cheval de bataille de Digicall, filiale du spécialiste de l’e-mailing massif iMedia. Alors que des services grand public existent déjà à l’étranger, du type Net2Phone ou DialPad, le français Digicall se distingue avec une carte prépayée mixte, dont le code permet de passer des appels nationaux ou internationaux indifféremment sur le réseau téléphonique traditionnel ou sur Internet. Cette carte gratuite a pour vocation d’être offerte par des annonceurs qui veulent subventionner les appels de leurs clients privilégiés. On pourra ensuite acheter la carte individuellement, mais le prix et le mode de distribution ne seront pas précisés avant quelques mois.

La carte mixte s’utilise de deux façons. Si l’on appelle n’importe qui à partir d’un téléphone traditionnel, dans une cabine ou à la maison, l’appel ne passera pas par Internet. En effet, c’est la méthode classique des minutes de communications prépayées qui intervient : il faut composer un numéro d’accès gratuit puis préciser avec les touches le code inscrit derrière la carte. On tape alors le numéro de l’appelé, et la communication a lieu.

La téléphonie IP n’intervient que si l’on utilise un PC, pour appeler ou être appelé.

D’abord, il faut s’inscrire sur le site de Digicall et y télécharger le logiciel Phone Doubler (1,2 Mo). Pour appeler, il faut être équipé d’un micro et, mieux que les hauts-parleurs, d’un casque audio pour éviter des effets d’écho.

On compose le numéro à 10 chiffres dans la fenêtre du logiciel Phone Doubler. Lors de la conversation, la voix est numérisée et expédiée sous la forme de paquets IP jusqu’à une passerelle Ericsson, hébergée au siège de Digicall à Paris. Les signaux vocaux sont alors dirigés vers les réseaux de l’un des cinq opérateurs télécoms partenaires de la société, en fonction de la destination géographique. Pour aboutir au combiné de l’interlocuteur, la voix finit en mode analogique sur le réseau de la boucle locale, monopole de France Télécom.

On peut appeler depuis son PC vers un téléphone ou vers un PC équipé de Phone Doubler. Pour appeler un PC depuis un téléphone, la procédure est semblable à celle de la cabine téléphonique, sauf que l’on donne un autre numéro à appeler. En guise de démonstration, Digicall propose sur son site 1 heure de communication gratuite nationale ou internationale (USA, Canada, Allemagne, Angleterre), le temps étant inférieur pour les autres destinations du globe.

Pour en savoir plus : Digicall


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur