DigitalOcean : 83 millions de dollars pour séduire les développeurs avec du IaaS

CloudEntrepriseGestion cloudLevées de fondsServeurs
2 0

DigitalOcean, fournisseur américain de solutions d’infrastructures dans le cloud (IaaS), lève des fonds pour monter en puissance face à AWS.

Spécialiste des solutions de type IaaS (« Infrastructure-as-a-Service ») qui permettent aux entreprises de disposer d’un socle dans le cloud pour développer des apps, DigitalOcean a connu une ascension fulgurante depuis sa création en 2012.

Fondée et dirigée par Ben Uretsky, la start-up de New-York se présente comme une concurrente d’Amazon Web Services, Microsoft ou Google sur le marché du stockage et de l’exploitation de ressources dans le cloud.

DigitalOcean vient de boucler une levée de fonds de 83 millions de dollars de la part de sociétés de capital-risque comme IA Ventures, Access Industries et Andreessen Horowitz.

Les fonds serviront au recrutement, à l’extension des services IaaS (réseaux, stockage).

A ce jour, la start-up dédiée au cloud a levé 123,4 millions de dollars en cumul.

Dans une contribution blog en date du 8 juillet, elle précise que ses services IaaS sont utilisés par plus de 500 000 développeurs dans le monde. Ce qui a permis de générer 6 millions de « Droplets » (a priori des configurations d’instances sur des machines virtuelles).

DigitalOcean recense surtout 250 000 utilisateurs actifs. « Nous nous adressons aux 20 millions de développeurs software qui vivent dans le monde aujourd’hui et aux 30 millions qui seront sur le marché à l’horizon 2020 », précise Ben Uretsky dans une interview accordée à Bloomberg.

« Nous sommes très concentrés sur la montée en puissance de la communauté des développeurs », prolonge Mitch Wainer, co-fondateur et Directeur Marketing de DigitalOcean.

Le service combine simplicité d’usage et affiche des tarifs d’entrée faibles pour exploiter des ressources de machines virtuelles.

Selon un rapport publié par Netcraft (mai 2015), DigitalOcean serait devenu le deuxième hébergeurs de sites Web (163 000 « Web Facing computers ») juste devant OVH. En tête, on trouve toujours AWS depuis septembre 2012.

valeurs-digitalocean
Les « valeurs fortes » affichées par DigitalOcean

(Crédit photo @DigitalOcean)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur