Disney fait confiance à YouTube pour se donner un nouvel élan

Nouveaux partenaires, Google va notamment offrir la possibilité à Disney de diffuser des contenus originaux pour les enfants sur sa plate-forme de diffusion et de partage de vidéos YouTube. Un bon moyen pour les studios américains de relancer son audience Internet.

youtube - video - slow motion

Disney et Google viennent de signer un partenariat exclusif concernant la diffusion de contenus et de vidéos inédites des studios américains sur le service YouTube.

Les deux partenaires vont ainsi investir entre 10 et 15 millions de dollars pour produire des webséries exclusives diffusées sur une nouvelle chaîne YouTube accessible gratuitement début 2012 et sur le site Internet de Disney.

Sur YouTube, Disney diffusera également des contenus existants, comme des classiques intemporels pour les enfants, précise le New York Times.

Les revenus publicitaires issus des vidéos diffusées sur cette chaîne spéciale intégrée à la plate-forme seront partagés entre les deux partenaires.

Ces contenus se destinent essentiellement à un jeune public qui délaisse progressivement la télévision au profit d’Internet. Un facteur dont découle d’ailleurs l’enjeu principal de cette union de tous les profits.

Il semble en effet que les deux parties aient beaucoup à y gagner. D’un côté, Disney est en quête d’une crédibilité qui s’estompe avec le temps (12,7 millions de visiteurs uniques sur son site au troisième trimestre contre, contre 17,9 millions au printemps).

A terme, l’intégration de YouTube sur sa propre plate-forme pourrait offrir au groupe de divertissement une visibilité renforcée, garante d’un équilibre financier actuellement remis en cause par des pertes évaluées à 300 millions de dollars sur un an la division Internet de Disney.

Pour Google, l’acquisition de contenus originaux et d’un droit à la diffusion exclusive s’inscrit dans une démarche d’ouverture au marché de la vidéo à la demande, mais aussi à la télévision par IP.

A la clé, une arme de choix face aux câblo-opérateurs et un écho retentissant à la renaissance de la Google TV, instigatrice d’une démarche de délivrance de solutions de TV par IP.

La firme de Moutain View compte en effet investir les foyers américains avec des infrastructures à base de fibre optique.

Comme le sous-entend le New York Times, il est fort probable que les intérêts financiers des deux partenaires débouchent sur la naissance de formules payantes, une première sur YouTube.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Disney fait confiance à YouTube pour se donner un nouvel élan
  • Le 11 février 2012 à 10:21 par valentines gifts for men

    Apple now has Rhapsody as an app, which is a great start, but it is currently hampered by the inability to store locally on your iPod, and has a dismal 64kbps bit rate. If this changes, then it will somewhat negate this advantage for the Zune, but the 10 songs per month will still be a big plus in Zune Pass’ favor.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

14:44:57