DisplayPort 1.4 : support de la 8K à 60 ips et intégration dans l’USB Type-C

Poste de travail
10 2

Le DisplayPort a droit à une mise à jour avec la version 1.4 du standard publiée par le VESA. Au programme, support d’un taux de compression 3:1, de la 8K à 60 ips, du HDR et de l’USB Type-C.

En septembre 2014, le VESA (Video Electronics Standards Association) publiait la mouture 1.3 du DisplayPort (DP).

Alors qu’il s’était écoulé 5 années entre les spécifications des DisplayPort 1.2 et 1.3, il aura donc seulement fallu attendre environ un an et demi pour voir émerger le DisplayPort 1.4.

Le DisplayPort 1.3 avait élargi la bande passante à 32,4 Gb/s obtenue via quatre canaux ayant chacun un débit de 8,1 Gb/s. C’était 50 % de plus que ce que proposait le DisplayPort 1.2a.

Le DP 1.3 sert de base au DP 1.4, qui va toutefois plus loin.

Connecteur conteneur assurant aussi bien le transport des données vidéo qu’audio, le DisplayPort bénéficie d’une grande flexibilité. Elle lui permet d’être incorporée dans d’autres types de connecteurs tels que l’USB Type-C ou encore le Thunderbolt.

Ses capacités en termes de « Multi-Stream Transport » (MST) permettent le support de très hautes définitions simultanées sur plusieurs moniteurs via une interface unique.

 

Le DP 1.4 est le premier standard DP à tirer profit de la technologie DSC (Display Stream Compression). Le DSC 1.2 assure un taux de compression de 3:1, le tout sans perte de qualité vidéo, assure le VESA.

Via un port USB Type C ou DisplayPort, la norme 1.4 permet de faire transiter de la vidéo haute-définition avec HDR (High Dynamic Range). On parle de flux vidéo défini en 8K (7680 × 4320 pixels, soit plus de 33 millions de pixels affichés) à 60 ips (images par seconde) ou encore de 4K (3840 x 2160 pixels) à 120 ips.

Le DSP 1.4 supporte également le FCC (Forward Error Correction) et le « HDR meta transport ». Ce dernier est utilisé pour la conversion du protocole DP vers le protocole HDMI 2.0a. Il gagne également le « Expanded audio transport », soit jusqu’à 32 canaux audio, un taux d’échantillonnage à 1536 kHz et le support de tous les formats audio actuels.

« Cette mise à jour importante de la norme DisplayPort est essentielle à la croissance continue de l’adoption du DP et du DSC, en particulier dans les marchés à croissance rapide comme la télévision numérique et l’infotainment automobile », précise Alan Kobayashi, président du conseil d’administration du VESA.

«Les nouvelles applications exigent un affichage avec une meilleure résolution, une plus large gamme de couleurs et une plage dynamique accrue. Les consommateurs reconnaissent aussi la valeur et la facilité d’utilisation associée à l’affichage sur plusieurs écrans via une seule interface, ce qui est un autre domaine abordé dans cette nouvelle version avec des améliorations du MST.»

Les spécifications du DisplayPort 1.4 sont donc disponibles pour les fabricants, qui ne devraient pas tarder à intégrer cette nouvelle mouture de la norme dans leurs produits.

Si la 4K gagne en popularité, la 8K (4 fois plus de pixels que la 4K et donc 16 fois plus que la Full HD/1080p) émerge. Sharp a ainsi lancé un écran 8K pour le tarif substantiel de 133 000 dollars. Les jeux olympiques de 2020 qui auront lieu à Tokyo seront diffusés en 8K. On peut donc s’attendre à un essor des écrans 8K d’ici là.

(Crédit photo : Hadrian, Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur