Distributeurs de billets : Linux après Windows et OS/2 ?

Cloud
linux-distributeurs-billets

Avec la fin du support de Windows XP, certains constructeurs de distributeurs de billets envisageraient d’adopter Linux, afin de pouvoir synchroniser les mises à jour du logiciel et du hardware.

A la mi-janvier, on apprenait que la fin du support de Windows XP – fixée au 8 avril 2014 – précipiterait l’obsolescence d’au moins 95% des distributeurs de billets, qui tournent encore sous cette version vieillissante de l’OS.

Les sociétés ayant choisi Windows XP Embedded bénéficient d’un sursis jusqu’au 12 janvier 2016. Le reste de l’industrie financière est en pleine phase de bascule, mais la transition vers Windows 7 se révélerait plus délicate que prévu, essentiellement pour des questions de coûts. D’une part, le hardware des distributeurs doit souvent être mis à jour ; de l’autre, la fin du support de Windows 7 est d’ores et déjà programmée pour le 14 janvier 2020, ce qui laisse peu de temps pour rentabiliser la migration.

Si certaines banques ont signé, à des prix généralement très élevés, des accords de support étendu avec Microsoft, d’autres semblent prêtes à passer par la case Linux. L’idée n’est pas forcément de s’assurer une période de support plus longue. Il s’agit surtout de pouvoir aligner les mises à niveau du logiciel sur celles du matériel. Les constructeurs pourraient même prendre en charge le support technique de l’OS, ce aussi longtemps que le distributeur est exploité par le client (10 à 15 ans en général).

Quant aux banques, elles auraient l’occasion de proposer des solutions plus sûres et mieux optimisées en prenant la main sur le couple “OS + logiciel bancaire). Ce que ne leur permet pas, dans l’absolu, le cycle de vie de Windows tel que le pratique Microsoft à ce jour, avec une certaine inadéquation vis-à-vis des exigences de l’électronique embarquée.

Comme le note Silicon.fr, cette tendance de fond n’est pas la première à agiter le secteur : avant l’ère Windows XP, la majorité des distributeurs de billets fonctionnaient sous OS/2 d’IBM.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : coryta – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur