Distribution Apple : le cas Motek

Mobilité

Au moment où la distribution des produits Mac est en plein désarroi face aux changements de politique de distribution d’Apple, le groupe Motek, premier distributeur indépendant en France, s’adapte à l’évolution du modèle imposé par Apple. Le groupe annonce même une phase d’expansion. Quelle recette pour cette position ?

A l’heure de la modification progressive du modèle de distribution d’Apple (voir édition du 23 novembre 2000), présenté en France comme devant s’appuyer d’abord sur l’AppleStore, la grande distribution, les Apple Centers et les autres partenaires de la distribution, le doute subsiste pour la plupart des distributeurs indépendants. Les plus petits, réunis au sein de l’ADA (Association des distributeurs Apple), cherchent à faire valoir leur fidélité à la firme aux heures les plus sombres, et tentent d’obtenir d’Apple marges et service après-vente (voir édition du 14 novembre 2000). Mais leur mouvement n’est pas représentatif, selon Apple. Au même moment, un groupe de distribution, Motek, se présente comme le premier distributeur indépendant de France et semble même prêt à affronter l’ouverture de magasins frappés de la Pomme (voir édition du 20 novembre 2000).

Motek, un revendeur influent dans le monde Mac

Né en 1991, le groupe Motek est propriétaire de trois enseignes parisiennes connues pour leur politique de prix agressive et leur capacité à disposer de produits Apple en pagaille. CLG Informatique, Magic Mac ou Inter Pôle, devenu Megapôle, c’est lui. Dans la communauté Mac, ils ne passent pas inaperçus : ces magasins sont considérés comme les moins chers du marché et passent même pour être en mesure de fournir immédiatement le matériel recherché. Leur politique de prix “fait” le marché, les autres revendeurs s’alignant sur leurs tarifs.

Un tour de force qui n’est pas dû au hasard : le modèle de Motek repose sur une négociation d’achats en volume des matériels d’Apple (auprès des grossistes) qui lui permet d’obtenir les prix les plus bas de la grille tarifaire. Dans le même temps, le groupe s’appuie sur une forte rotation de ses stocks et cherche à drainer beaucoup de clients. Mais cette gestion est possible en raison de son intégration. “Pour assurer notre développement, nous allons ouvrir une plate-forme logistique de 2 000 mètres carrés dans la région parisienne”, souligne Sophie Hattier, de CLG Informatique. “Cet outil nous permettra d’améliorer notre service, en optimisant nos flux et nos stocks.”Les consommateurs pourraient bénéficier du bras de fer entre Apple et ses distributeurs

Une arme, dans le bras de fer que connaît actuellement le marché Apple, mais aussi un outil, destiné à servir les magasins parisiens ainsi que les trois points de retrait que le groupe compte ouvrir en 2001 à Lyon, Marseille et Toulouse. Motek est également implanté en Belgique et se verrait bien, à terme, comme l’un des grands de la distribution Apple en Europe, où déjà l’Allemand Cancom s’organise (voir édition du 6 juillet 2000). Un “premier de la classe” dans la distribution des Mac, face à la dispersion du reste du marché ? Un duel en centaines de millions de francs se prépare, dont les clients français et européens des Mac pourraient bien continuer de bénéficier, au final.

Pour en savoir plus :

Le site de CLG Informatique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur