Distribution : le Nexus One de Google rentre dans le rang

CloudMobilitéOS mobiles

Google reconnaît l’échec du modèle de vente “100% Internet” pour le Nexus One. Il va s’allier à des réseaux physiques de distribution.

Google ne vendra plus le Nexus One uniquement sur Internet.

Le modèle de distribution initialement retenu lors de la présentation début 2010 du smartphone de Google (vente directe sur Internet) n’a pas marché.

Il sera désormais distribué dans les boutiques physiques des opérateurs ou des réseaux de distribution de produits et services télécoms.

“L’adoption globale de la plate-forme Android a dépassé nos attentes, contrairement à la boutique en ligne qui reste un canal de distribution de niche”, considère Andy Rubin, en qualité de Vice-President Engineering chez Google.

Avec l’extension de la disponibilité du Nexus One dans les pays, le groupe Internet compte privilégier son “modèle européen” pour la commercialisation du smartphone dans le monde : en s’appuyant sur des réseaux physiques existant.

“Dès que nous aurons accentué la disponibilité du Nexus One en magasin, nous stopperons la vente des appareils dans la boutique en ligne”, poursuit Andy Rubin, dans une contribution blog en date du 14 mai.

Jusqu’ici, le Nexus One a été uniquement distribué aux Etats-Unis à travers Internet. Le smartphone était associé à un forfait de l’opérateur T-Mobile (Deutsche Telekom).

En France, le Nexus One est annoncé depuis la fin de la semaine dernière sur le site de SFR.

Trois formules sont affichées : “à partir de 129 euros avec forfait”, à partir de 239 euros avec Forfait Bloqué”, “à 419 euros avec SFR la Carte”. Mais la disponibilité “prochaine” du Nexus One n’est pas encore précisée.

Des distributeurs de produits télécoms comme PhoneAndPhone ou Prixtel Internet proposent déjà le modèle sur leurs sites Internet.

Google préfère mettre l’accent sur le succès de la plate-forme OS mobile Android, sur laquelle repose notamment le Nexus One.

“Nous sommes vraiment satisfaits de l’adoption d’Android et de l’innovation délivrée via Nexus One. Beaucoup de fonctions apportées par ce smartphone ont été déclinées sur des appareils Android, comme le HTC Evo 4G de Sprint et le Verizon Droid Incredible par HTC”, souligne le représentant de Google.

Le 13 mai, Eric Schmidt, P-DG de Google, a déclaré qu’il se vendait chaque jour plus de 65 000 appareils sous Android (soit deux millions de terminaux par mois).

Lors du Mobile World Congress de Barcelone en février, le patron du groupe Internet évoquait déjà un volume de 60 000 nouveaux smartphones sous OS Android vendu au quotidien. Ce qui permet d’évaluer la montée en puissance en un trimestre.

Une bonne performance qui permet de coller au succès de l’iPhone d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur