Distribution Linux : Red Hat livre Fedora Core 5

Cloud

Sécurité renforcée et technologie de virtualisation constituent l’essentiel des nouveautés de Fedora Core 5.

Red Hat, ou plus exactement le Projet Fedora, vient d’annoncer la disponibilité de Fedora Core 5. Rappelons que Fedora Core est une distribution Linux que l’éditeur Red Hat exploite à titre expérimental pour son propre produit. Red Hat s’appuie notamment sur les retours d’utilisation de Fedora Core pour introduire de nouvelles technologies dans sa distribution Red Hat Enterprise Linux. Un temps développé directement au sein de l’entreprise, Fedora Core est désormais un projet open source supporté par une communauté qui reçoit le soutien officiel de Red Hat. Mais l’éditeur n’assure plus de support technique auprès des utilisateurs. Fedora Core n’en offre pas moins un environnement Linux stable avec une nouvelle version tous les 6 à 8 mois.

Outre les améliorations de l’existant, Fedora Core 5 introduit de nouvelles applications bureautiques avec Tomboy (un outil de prise de notes), F-Spot (pour la gestion des photos numériques) et les inévitables Firefox et OpenOffice dans leurs dernières versions (respectivement 1.5.0.1 et 2.0.2). Les nouvelles technologies ne sont pas en reste avec le support de Accelerated Indirect GLX (AIGLX) pour offrir des rendus “époustouflants” sur les postes de travail, une meilleure gestion de l’alimentation ou l’optimisation des applications multimédia au moyen des codecs libres de Xiph.org.

Conforme à SELinux

Basée sur le noyau Linux 2.6.15, cette cinquième mouture s’illustre particulièrement par un renforcement de la sécurité. Fedora Core 5 introduit un protecteur de pile d’exécution pour limiter les tentatives d’attaque par débordement de mémoire tampon. De plus, la distribution se conforme désormais au cadre de référence SELinux permettant d’attribuer des règles de sécurité aux packages individuels. Enfin, le chiffrement des disques durs est désormais proposé à travers Linux Unified Key Support (LUKS).

Parallèlement, Fedora Core 5 s’initie à la virtualisation en introduisant la version 3.0 du projet open source Xen (voir édition du 15 mars 2006). La virtualisation permet de faire tourner plusieurs applications ou environnements en parallèle à partir d’un unique système d’exploitation. Fedora Core 5 est notamment disponible en téléchargement à partir de cette page. La distribution se compose de 5 CD d’environ 700 Mo chacun (380 Mo pour le cinquième). Mais l’usage du protocole BitTorrent sera peut-être plus approprié (à travers ce lien hypertexte) pour optimiser le téléchargement des 3,5 Go de la nouvelle version de Fedora.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur