Distribution SVoD : Free n’aime pas les conditions de Netflix

Marketing
distribution-svod-free-dit-non-netflix

Free refuse “de se coucher tout de suite” devant le service américain Netflix (vidéo à la demande par abonnement en accès illimité), qui sera relayé par ses concurrents.

Free ne reprendra pas Netflix. Du moins pas dans les conditions actuelles de distribution. Est-ce vraiment une surprise ? A l’occasion du colloque ARCEP organisé hier (9 octobre) à Paris, Maxime Lombardini, Directeur général d’Iliad, s’est démarqué de la concurrence.

Alors qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom s’apprêtent à ouvrir les portes du service américain de vidéo à la demande en accès illimité (SVoD en anglais), le “FAI-trublion du Net” a pris une position ferme.

“Free a juste décidé ne pas se coucher, de ne pas se coucher tout de suite devant le grand américain qui est arrivé avec un épouvantail”, a déclaré Maxime Lombardini, selon les propos retenus par Reuters. “Reprendre Netflix aux conditions de Netflix comme cela a été fait par les uns et par les autres ça ne nous paraît pas être une bonne idée.”

Le socle du modèle économique manquerait de pertinence : en l’état actuel, Netflix reverserait aux opérateurs une commission de 10% sur le montant des revenus générés (nombre d’abonnements en fonction de la base clients).

De son côté, Orange a également négocié avec le distributeur vidéo américain une clause technique pour soulager le réseau de l’opérateur en cas de pic de trafic.

Dans le cadre du colloque ARCEP, Maxime Lombardini a stoppé les rumeurs sur une prochaine Freebox sous Android. C’est une menace pour l’écosystème IT, estime le dirigeant d’Iliad-Free. “Android sur les boxes, c’est donner accès à nos boxes à Google. Demain quand on aura un parc Android sur la France entière, ce sera Google qui depuis Mountain View pourra décider de la VOD qui sera distribuée.”

Actuellement, la Freebox Révolution embarque à travers le décodeur TV une multitude de plateforme de vidéos à la demande (VoD) et propose Canalplay, le service concurrent de Netflix rattaché au groupe Canal Plus. Précisons qu’en 2012, Free avait stoppé l’exploitation de son premier de vidéo à la demande (FHV).

—-

Quiz : Connaissez-vous les moteurs de recherche, à part Google et Yahoo ?

—-

Crédit photo : Iliad-Free


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur