Distribution téléphonie mobile : SoftBank s’impose dans le capital de Brightstar

Mobilité
softbank-participation-majoritaire-brightstar

La holding Internet japonaise acquiert une participation majoritaire dans Brightstar (vente en gros et distribution dans la téléphonie mobile). Un intermédiaire ancré dans le paysage télécoms américain et au-delà.

Mais jusqu’où SoftBank compte s’imposer sur le marché télécoms aux Etats-Unis ?

Après la reprise sous forme de coup d’éclat de Sprint (troisième opérateur mobile), la holding Internet japonaise de Masayoshi Son a annoncé en fin de semaine dernière une prise de participation majoritaire dans Brightstar, un intermédiaire important sur le marché américain de la téléphonie mobile. Et au-delà.

Montant de l’investissement consenti : 1,26 milliard de dollars (équivalent de 920 millions d’euros) pour 57% du capital. Le deal devrait être bouclé d’ici la fin de l’année.

L’accord signé lui permet de se hisser à 70% du capital de Birghstar d’ici l’horizon 2018.

“Comme volet de la transaction, the Buying & Innovation Group (“BIG”) du nom d’une co-entreprise créer pour générer des économies et rationaliser les activités du trio SoftBank – Sprint – Brightstar, deviendra une division à parte entière de Brightstar”, précise le communiqué.

SoftBank pourrait également exploiter le savoir-faire de BrighStar en lien avec ses activités d’opérateurs mobile au Japon. Dans les derniers deals recensés, SoftBank a également acquis une participation de 51% du capital de l’éditeur finlandais de jeux vidéo Supercell.

Méconnue en France, BrighStar joue un rôle d’intermédiaire sur le marché de gros dans la distribution des appareils numérique (téléphones mobiles, smartphones, tablettes…) aux Etats-Unis , tout en s’adressant aux réseaux de détaillants évoluant dans la sphère télécoms.

En fait, on retrouve le nom de Brightstar couvrant le marché télécoms en vertical : logistique, distribution, assurance, trade-in (Brightstar collabore ainsi avec Apple dans le système de reprise d’anciens modèles iPhone pour adopter les plus récents mais aussi AT&T ou T-Mobile US), services financiers…

Présent dans cinquante pays, Brightstar affiche un chiffre d’affaires de 7 milliards de dollars et un EBITDA de 260 millions d’euros sur la période juin 2012 – juin 2013. La société dispose d’un effectif global de 3500 personnes.

En Europe, la société a décidé de développer une filiale à part entière après avoir opté initialement pour une co-entreprise avec Tech Data. Les deux partenaires ont dissociés leurs activités mi-2012.

Brightstar deviendra le fournisseur exclusif de téléphones portables de certaines filiales du groupe

Le groupe américain est présent dans plus de 50 pays et a réalisé sur les 12 mois à fin juin un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) d’environ 260 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de plus de sept milliards, ont précisé les deux sociétés.

Credit photo illustration : compte Twitter Brightstar (MWC 2012)

——————

Quiz : Connaissez-vous les sous-traitants des géants high-tech ?

——————

Panel de clients BtoB de Brightstar

clientele-brightstar-softbank

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur